Close

2nd tour des municipales : Marine Le Pen dénonce une fake news

Le 15 Mars dernier, avait eu lieu en France le premier tour des élections municipales. Mais le pays déjà sous le coup de la pandémie du nouveau coronavirus, aurait enregistré pour ce scrutin une baisse record du taux de participation, environs 45 %. D’un commun accord et dans l’intérêt supérieur du peuple français, les partis politiques auraient décidé d’un report des élections. Mais selon Marine Le Pen, un média national aurait révélé que elle et le RN aurait réclamé un second tour ; La présidente des ‘’nationalistes’’ français dément.

Le Pen publie un démenti…

La publication avait été faite ce jeudi via Twitter, « Odieuse campagne de désinformation du journal @LePoint : je n’ai jamais réclamé de second tour des municipales et de cela il y a des preuves » écrivait en substance la président du Rassemblement National. Selon Marine Le Pen, le média aurait révélé auparavant qu’elle et son Parti aurait réclamé la tenue d’un second tour des élections municipales, alors que la classe politique française dans son ensemble avait décidé et approuvé son report, pour après la crise sanitaire que traversait le pays depuis le 24 janvier 2020.

La présidente du RN, dans son message avait fait suivre un article paru dans Le Point Politique de ce jeudi 02 avril 2020. L’article stipulait en l’occurrence que la députée RN alors qu’ « avant le 15 mars, date du premier tour, la présidente du RN n’a pas défendu le report des élections », s’indignait « au 23 mars, (…) de l’impréparation de l’exécutif dans la crise du Covid-19, de son manque de réactivité et de l’incohérence » d’un gouvernement qui avait envoyé « les Français voter aux municipales ».

…Et parle de Fake news

Cependant, l’on ne pouvait que remarquer que si la loi No 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de COVID-1914 avait prévu le report du second tour des élections, c’était d’abord à l’issue d’un consensus national, auquel avait adhéré le RN. En outre la présidente du Rassemblement National avait au soir du premier tour demandé « de considérer comme acquise les nombreuses élections qui ont vu les candidats élus au premier tour et en reporter d’autres. (…) dans quelques mois quand l’épidémie sera stoppée ». Pour Marine Le Pen donc, Le Point aurait en son article publié une Fake News, sur le « but » duquel il fallait s’interroger.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top