Close

Appel au boycott : la France tente d’éteindre la polémique

Après les différentes réactions qui ont été suscitées par les propos du président français lors de la cérémonie d’hommage à Samuel Paty, le ministère français des Affaires Etrangères a demandé aux uns et autres de cesser avec la campagne orchestrée contre la France. Par le canal d’un communiqué, il a déploré les différents appels au boycott des produits français ainsi que les appels à manifester. A travers ce document, Paris indique que les mouvements «instrumentalisent à des fins politiques les propos tenus».

“Les appels doivent cesser immédiatement…”

«Les appels au boycottage sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale», fait remarquer le ministère des Affaires Etrangères dans son communiqué. La diplomatie française déplore notamment que «dans plusieurs pays du Moyen-Orient se sont développé, au cours des derniers jours, des appels au boycottage de produits français, notamment agroalimentaires, ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la France, dans des termes parfois haineux, relayés sur les réseaux sociaux».

Des attaques contre la France et contre son président

Les propos d’Emmanuel Macron avaient engendré une vague de réactions dans le monde musulman et auprès de plusieurs autorités politique du Moyen-Orient. Le président turc n’est pas allé par quatre chemins pour attaquer le président français lors d’une sortie médiatique qu’il a effectuée.  « Tout ce qu’on peut dire d’un chef d’Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c’est : allez d’abord faire des examens de santé mentale », avait déclaré  Erdogan en réaction aux propos du président français sur  le « séparatisme islamiste ».

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top