Close

Argent Sale : les plus grandes banques du monde ont reçu 2 000 milliards dollars de groupes terroristes

Une enquête connue sous le nom de FinCEN Files révèle que les plus grandes banques du monde ont effectué des opérations financières suspectes estimées à quelque 2 000 milliards de dollars. Elles ont, sans aucun souci, participé à des activités de blanchiment d’argent pour des groupes terroristes 

Les plus grosses banques du monde ont-elles fermé les yeux sur des pratiques de blanchiment d’argent? C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête communément appelée FinCEN files. Il s’agit d’un trésor d’informations contenant 2 500 documents dont la plupart ont été envoyés aux autorités américaines par des banques entre 2000 et 2017. Les plus grandes banques du monde y sont accusées de favoriser des activités de blanchiment d’argent.

Ainsi, d’après BuzzFeed qui a fait la révélation, ce système de fraude permettait à ces mêmes banques de s’enrichir et d’enrichir leurs actionnaires tout en facilitant le travail aux groupes terroristes, les cleptocrates ainsi que les narco-trafiquants. Le montant des transactions frauduleuses est estimé à 2 000 milliards de dollars. Des pratiques auxquelles le gouvernement américain n’a jamais pu mettre fin.

Plusieurs grandes banques ont été citées dans cette affaire. Parmi elles, Standard Chartered, banque britannique, qui a transféré des sommes d’argent colossales vers une entreprise basée à Dubaï appelée Al Zarooni Exchange. “Durant les années pendant lesquelles Al Zarooni a été un client de Standard Chartered, les militants Taliban ont mené des attaques violentes qui ont tué des civils et des soldats”, a fait remarquer BuzzFeed.

“La banque HSBC citée dans cette affaire”

Parmi les autres banques citées, il y a aussi la branche HSBC de Hong-Kong qui avait mis en place un montage financier frauduleux baptisé WCM777 et qui consistait à transférer un montant de 15 millions de dollars alors qu’elle a été interdite de mener des opérations dans trois Etats.

D’après les autorités, ce montage financier frauduleux a permis d’extorquer environ 80 millions de dollars aux investisseurs latinos et asiatiques. Et ce n’est pas tout. Le propriétaire de l’entreprise s’est servi de l’argent volé pour s’acheter un terrain de golfe de 7 000 mètres carrés.

“Malgré les sanctions, les banques n’arrêtent pas la pratique”

La liste s’allonge. En effet, la Bank of America, la CitiBank, la JP Morgan et la banque American Express ont aussi été prises la main dans le sac concluant des transactions financières totalement frauduleuses avec la famille de Viktor Khrapunov, ex maire de Kazakhstan, qui avait fui le pays pour trouver refuge en Suisse d’où il dénonçait un procès politique.

Cependant, le plus grave dans cette affaire est le refus des banques de mettre fin à la pratique même lorsqu’elles ont été condamnées par des tribunaux. En effet, selon BuzzFeed, les banques telles que JP Morgan, HSBC, Standard Chartered, Deusche Bank et Bank of York Mellon ont continué à transférer de l’argent sale à des criminels.

Pour lire l’enquête de BuzzFeed, cliquez ici : BuzzFeed

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top