Close

Assemblée générale de l’ONU: Tshisekedi exprime les attentes de la RDC à l’égard de la Monusco

Publié le :

                Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a clôturé mardi la première journée des discours de l’Assemblée générale de l’ONU. Il est revenu sur la gestion domestique de la pandémie, avant d’évoquer la mission onusienne stationnée dans son pays et en cours de transformation.
            </p><div readability="59.833634719711">

                                    <p>Pour la 75e <strong>Assemblée générale annuelle de l'ONU</strong>, les dirigeants du monde font leurs interventions par vidéo enregistrée, à cause de la pandémie de coronavirus. Et c’est le président de la République démocratique du Congo, <strong>Félix Tshisekedi</strong>, qui a clôturé la première journée de discours.

Après avoir plaidé pour une annulation pure et simple de la dette des pays en développement face à la crise économique qui a suivi la crise sanitaire, il est revenu sur la gestion de la pandémie de Covid-19, avant d’évoquer la mission onusienne stationnée dans son pays et en cours de transformation.

Il a exprimé les attentes de son gouvernement à l’égard de la Monusco. Il demande notamment « le renforcement de la collaboration sur le terrain » entre la Monusco et les FARDC, les forces armées congolaises, « afin que la puissance de feu attendue pour protéger la population et restaurer la paix, la sécurité et l’autorité complète de l’État sur toute l’étendue du territoire national, soit effective ».

Il a également évoqué sa « détermination » à « redonner, le plus tôt possible, le sourire aux populations de l’Est ». Pour cela, il a exprimé sa volonté « d’accroître la capacité opérationnelle de la Brigade d’intervention, notamment en la dotant d’unités spéciales adaptées à la guerre asymétrique que nous imposent les groupes armés à l’Est du pays ».

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top