Close

Bénin : Les partis politiques ne doivent pas abusés de notre clémence (Tiando)

Les partis politiques malgré la fin du délai à eux accordé pour apporter des corrections à leurs listes de candidatures, n’ont pas fini de renseigner les données jusqu’au petit matin de ce Vendredi 27 Mars 2020. D’autres encore se sont pointés à quelques minutes près de la clôture du délai. Emmanuel Tiando, Président de la commission électorale nationale autonome dit vouloir siffler bientôt la fin de la récréation.

Le président de la commission électorale nationale autonome a dénoncé l’amateurisme et la légèreté constatés dans la phase de correction des listes de candidatures des partis politiques. La Céna ne pourra continuer à tolérer certaines pratiques, a vigoureusement dit Emmanuel Tiando.

« Nous prenons nos dispositions pour que les élections se déroulent bien malheureusement certains partis politiques ont accusé beaucoup de retard. Mais nous ne sommes pas là pour faire du mal aux partis politiques. Lorsque quelqu’un vous fait du bien, il ne faut pas en abuser. Si nous continuons comme ça, nous donnerons une mauvaise impression de nos élections », a déploré Emmanuel Tiando.

Le Président de l’organe en charge des élections au Bénin s’est aussi plaint du retard manifeste qu’accusent les partis politiques et de leur manque d’organisation. « Il faut que les partis politiques comprennent qu’ils doivent être disciplinés. Si quelqu’un n’est pas prêt pour aller à une échéance électorale, il attend et la prochaine fois, il ira. Pour l’instant, nous sommes toujours cléments mais je leur demande de ne pas abuser de notre clémence parce qu’à un moment donné quand on en aura marre, on leur dira de sortir», a prévenu Emmanuel Tiando.

La nouvelle tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top