Close

Bill Gates : avec la covid-19, un retour à la normale peu probable avant 2022

Selon plusieurs scientifiques, nous devrons apprendre à vivre avec le coronavirus. Egalement pour le multimilliardaire américain, co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, un retour à la normale ne sera pas possible avant 2022. Il l’a fait savoir ce dimanche 13 décembre 2020 sur CNN, alors qu’il livrait son analyse de la pandémie et des mesures à prendre pour mettre fin à sa propagation. Pour l’homme qui a investi plusieurs millions de dollars dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 avec sa fondation Bill & Melinda Gates, un retour à la normale ne serait pas possible d’ici 12 à 18 mois.

Selon le co-fondateur de Microsoft, pour mettre fin à la propagation du virus, les bars et les restaurants du pays devraient « malheureusement » rester fermés. « Les grands rassemblements publics » devraient continuer à être interdits. Il a estimé également que les masques « qui ne présentent pas de mauvais côtés », devraient continuer à être portés. Pour l’homme, afin que le virus ne refasse pas une nouvelle apparition aux USA après un retour à la normale, il faudra aider d’autres pays à se débarrasser de cette maladie et élever le taux de vaccination dans le pays.https://platform.twitter.com/embed/index.html?dnt=true&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1338196775564435459&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Flanouvelletribune.info%2F2020%2F12%2Fbill-gates-avec-la-covid-19-un-retour-a-la-normale-peu-probable-avant-2022%2F&siteScreenName=lntribune&theme=light&widgetsVersion=ed20a2b%3A1601588405575&width=500px

La transition complique les choses

« Même jusqu’au début de 2022, à moins que nous aidions d’autres pays à se débarrasser de cette maladie et que nous obtenions des taux de vaccination élevés dans notre pays, le risque de réintroduction sera là, » a-t-il estimé. Bill Gates a par ailleurs fustigé la posture du président Donald Trump dont la contestation des résultats de la présidentielle freine la distribution du vaccin. « La transition complique [la distribution de vaccins], mais la nouvelle administration est prête à s’appuyer sur de vrais experts et à ne pas attaquer ces experts, » a-t-il déclaré.    

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top