Close

Burkina Faso: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète

Publié le :

                Le Burkina Faso a enregistré 193 nouveaux cas confirmés à la date du 11 septembre dernier. C’est l’un des plus gros chiffres depuis l’apparition de la maladie dans le pays le 9 mars dernier. Une situation qui inquiète le centre de réponse aux urgences sanitaires à quelques semaines de la rentrée officielle des classes. Le pays compte à ce jour 516 cas actifs au Covid-19.
            </p><div readability="62.745098039216">

                                    <p><em>Avec notre correspondant à Ouagadougou,</em> <strong>Yaya Boudani</strong>

C’est à Bobo Dioulasso, dans un camp militaire que 189 nouveaux cas ont été identifiés parmi des élèves de l’école nationale d’administration et de magistrature. Ils y étaient pour une formation militaire.

Confinés pour leur prise en charge, plusieurs cas positifs sont passés entre les mailles du filet selon le docteur Brice Bicaba, directeur du centre de réponse aux urgences sanitaires. « Des cas malheureusement sont sortis et c’est l’occasion de lancer un appel pour leur dire de revenir au niveau du camp. »

A quelques semaines de l’ouverture des classes, le relâchement dans l’application des gestes barrières inquiètent les spécialistes. Le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique sont très peu respectés par les populations.

« Nous constatons qu’il y a un relâchement, ce qui explique l’augmentation du nombre de cas ces dernières semaines. A la fin du mois d’août, le taux de production de base de la maladie est passé au-dessus de un, ce qui montre que le virus se multiplie. Il y a donc une situation communautaire. »

Selon le docteur Brice Bicaba, les 193 nouvelles contaminations sont des cas asymptomatiques. Ils ne manifestent aucun signe de la maladie. Mais ils constituent des dangers pour les personnes vulnérables.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top