Close

Cameroun: Deux attaques font des morts et plusieurs blessés dans l’Extreme-Nord camerounais

YAOUNDÉ — Deux attentats attribués à Boko Haram ont fait au moins 5 morts et plusieurs blessés dans la nuit de lundi à mardi dans la région de l’Extreme-Nord, ont affirmé des sources de sécurité et administratives locales.

La première attaque s’est produite dans un camp de déplacés à Kouyape, dans l’Extreme nord. Kouyape est un canton situé à proximité de la frontière Cameroun-Nigeria.

“Les assaillants en grand nombre et armés d’explosifs ont fait irruption mardi matin vers 00hTU”, rapporte une source de sécurité.

“Les militaires camerounais alertés sont intervenus et ont repoussé les assaillants. Au moment de s’en fuir l’un d’eux a actionné une charge explosive qui a tué 4 civils”, témoigne un membre du comité de vigilance sous anonymat.

Un élément de Boko Haram a été neutralisé.

Le village Kouyape avait déjà été la cible d’un attentat kamikaze en 2016. Une dizaine de personnes avaient trouvé la mort dans une mosquée après l’explosion d’une charge pendant la prière.

Toujours dans la nuit de lundi, au moins une personne a été tuée et trois autres blessées, dans la localité de Talakachi, dans une autre attaque attribuée à Boko Haram.

Le 2 août dernier, c’est le camp de déplacés à Nguetchewe, un village de l’Extrême-nord camerounais frontalier avec le Nigeria, qui avait été le théâtre d’un attaque faisant au moins 19 morts.

VOA

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top