Close

« Ce n’est qu’un jeu politique » : Tiando encourage les recalés des communales

Ils étaient neuf au départ, mais seulement 5 seront retenus pour poursuivre l’aventure. Ils, ce sont les partis politiques qui ont déposé leurs dossiers de candidatures à la Céna pour prendre part aux communales du 17 mai prochain. Le premier a précipitamment quitté la course, a pour nom: Mouvement Populaire de Libération (MPL).

Cette formation politique créée par Sabi Sira Korogoné ne réussira pas à faire enregistrer son dossier de candidature. Elle se voit donc refuser le récépissé provisoire. Dans le même temps, le PRD, Moele-Bénin, PER, FCDB, FCBE, UP, BR et UDBN se frottaient les mains. L’espoir sera cependant de courte durée pour la formation politique de Jacques Ayadji, de Nathanaël Koty et de Soumanou Tolèba. La Céna refuse de leur délivrer un récépissé définitif après l’étude de fond de leurs dossiers.

“Dans le jeu politique il y a toujours des hauts et des bas”

Emmanuel Tiando qui était au commande des opérations depuis le début du processus exprimera hier mardi sa peine de voir ces partis quitter la course. C’est à l’occasion de la remise des récépissés définitifs aux heureux bénéficiaires. « Je suis heureux pour ceux-là qui vont recevoir le récépissé définitif et peiné tout de même pour ceux-là qui vont se voir délivrer un rejet » a déclaré le président de la Céna.

Il a ensuite encouragé ces derniers à poursuivre la lutte. « Je voudrais encourager ces derniers c’est-à dire ceux-là à qui il sera délivré un rejet, de prendre leur courage à deux mains. Ce n’est qu’un jeu politique et dans le jeu politique il y a toujours des hauts et des bas » console Emmanuel Tiando.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top