Close

Centrafrique : Alexandre-Ferdinand N’Guendet jette la responsabilité du don Angolais à Catherine Samba-Panza

Bangui, le 17 septembre 20

Dans ses déclarations faites sur une onde de la place, le président du parti RPR Alexandre-Ferdinand Nguendet  nouvellement investi à la prochaine présidentielle par son parti et qui fût pour la petite histoire, président du Conseil National de Transition (CNT), réfute les accusations collées dans l’affaire de détournement du don angolais, de deniers publics et autres fonds qui sont destinés à la gestion du CNT.

Suite à cette affaire, N’Guendet avait été entendu par les autorités judiciaires, notamment la Cour des Comptes qui l’a pointé du doigt dans ce dossier dont le montant s’élève à des milliards de FCFA. Au moment où les procédures judiciaires se poursuivent, N’guendet a pris le soin de se déclarer candidat à la prochaine présidentielle en attendant la décision de l’ANE.

« J’ai été interpellé au niveau de la justice, mais les juges m’ont fait savoir que le dossier est vide, c’est une affaire politique », A déclaré Ferdinand-Alexandre N’Guendet tout en clamant son innocence. Ce dernier d’insister que le CNT ne disposait d’aucun financement direct, mais c’est la Présidence de la Transition qui est mieux placé pour s’expliquer sur le dossier de cette malversation financière.

Autrement dit, N’Guendet a renvoyé la balle dans le camp de Catherine Samba-Panza, l’ancienne présidente de la Transition. N’Guendet clame toujours son innocence dans cette affaire que l’ANE et la Cour Constitutionnelle vont déclarer irrecevable leurs dossiers de candidature. Suite aux propos avancés par N’Guendet à l’endroit de Catherine Samba-Panza, la Cour des Comptes a récapitulé des éléments suffisants pour les interpeller

@Bienvenu ANDALLA , 

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top