Close

Centrafrique : Attention ! Le suivi à domicile d’une personne atteinte de covid-19 peut-être un danger si les critères d’isolement ne sont pas respectés

Centrafrique : Attention ! Le suivi à domicile d’une personne atteinte de covid-19  peut-être un danger si les critères d’isolement ne sont pas respectés

BANGUI, 15 octobre 2020 (RJDH/Fact-Checking)—La rumeur qui stipule que le suivi  d’une personne atteinte de la Covid-19  à domicile est un danger pour les cohabitants est en partie vraie si les mesures barrières ne sont pas respectées par le malade et les personnes qui habitent le même toit avec lui.

Cette rumeur conçue dans la communauté centrafricaine, circule de bouche à oreilles depuis le mois de juillet à ce jour.  Répandue  dans le pays, elle soutient que: « le suivi  à domicile d’une personne atteinte de covid-19  est un danger pour les autres cohabitants ». Cette rumeur n’est forcément pas fausse. Pour vérifier, Docteur Louis Médard Ouarandji, Chef du centre de prise en charge des patients de la Covid-19 au Centre Hospitalier Universitaire de Bangui donne deux conditions positions.

Premièrement, le suivi à domicile d’un malade de Covid-19 est un danger si les critères d’isolement ne sont pas respectés. « Ces critères sont entre autre l’absence de signes cliniques nécessitant une hospitalisation; présence d’une  pièce dédiée et aérée où le patient  pourra rester confiné; accès aux besoins de base : une bonne alimentation, conditions d’hygiènes appropriées etc », a-t-il énuméré. Pour le docteur, il devrait avoir dans la même pièce l’Absence des  personnes comme les diabétiques, les personnes vivant avec le VIH ou toute autre personne souffrant d’une maladie chronique.

Par ailleurs, cette rumeur s’avère fausse si un certain nombre de précautions sont  prises pour empêcher la propagation de la Covid-19 aux autres personnes du foyer. « La personne malade doit porter un masque médical dans toute la mesure du possible. Les membres du foyer doivent aussi  porter un masque médical lorsqu’ils se trouvent dans la même pièce que le patient; les surfaces fréquemment touchées par le patient doivent être nettoyées et désinfectées au moins une fois par jour ; toutes les personnes qui partagent le domicile du patient doivent se laver les mains au savon et à l’eau régulièrement », a expliqué le Docteur , en particulier Louis Médard Ouarandji.

En effet, le lavage des mains doit intervenir après avoir toussé ou éternué, avant, pendant et après la préparation des repas ; avant de manger ; après être allé aux toilettes ; avant de s’occuper du malade et après s’en être occupé ; lorsque leurs mains sont visiblement sales.  Selon le médecin, les déchets provenant de la personne malade doivent être placés dans des sacs solides et bien fermés avant d’être évacués. Ces mesures sont nécessaires pour éviter que le suivi à domicile d’un malade de Covid-19 devienne source de propagation pour son entourage.

Le suivi à domicile pour les patients doit respecter les critères définis par les spécialistes. En cas du non-respect de ces critères, les personnes suivies à la maison peuvent d’être devenir source de transmission de la Covid-19 à leur entourage.

Aristide Rocard Maleyo/ Rédaction du Fact-checking Centrafrique (AFC).

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top