Close

Centrafrique : calme précaire à Bangui après de violents affrontements

Les rebelles de la CPC ont lancé une offensive sur Bangui tôt ce matin du mercredi 13 janvier 2021 dans plusieurs quartiers nord et sud de la capitale. Ils ont été repoussés par les forces loyalistes, la Minusca et leurs alliés rwandais et russes, selon le gouvernement centrafricain.Les affrontements ont débuté vers 5 heures du matin, ce mercredi 13 janvier, dans les secteurs PK 12 et PK9 dans les nord et sud de la capitale. »Nous avons connu aux premières heures de la matinée une tentative des assaillants de rentrer de rentrer dans Bangui sur plusieurs fronts notamment à la sortie nord vers pk 12 et pk 9. Les assaillants venus en effectif élevé pour prendre Bangui ont été vigoureusement repoussés en ce moment. La population doit rester calme et vaquer à ses occupations » a indiqué le Premier Ministre Firmin Ngrebada sur ses comptes Twitter et Facebook.

Dans une déclaration sur les ondes de la radio et télévision nationale, le Ministre de la sécurité publique, Général Henri Wanzet Linguissara, a invité les centrafricains à dénoncer les rebelles.

Tôt ce matin, les criminels, les rebelles et ennemis du peuple centrafricain, les mercenaires et terroristes, parmi lesquels des centrafricains qui les conduisent, ils ont lancé l’assaut dans le secteur de Begoua. Mais les forces de défense et de sécurité n’ont pas baissé de garde y compris celle de la Minusca, les partenaires bilatéraux sont là. J’invite chaque citoyen d’être vigilant de signaler la présence de ces hommes pour qu’on les traque. Il est temps et la guerre n’est pas pour un seul homme, mais pour tout le monde et chaque centrafricain

a-t-il lancé.Dans ce contexte, le gouvernement durcit les mesures de sécurité dans Bangui. Dans une déclaration lue ce matin sur les médias publics, Ange-Maxime Kazagui, Porte-parole du gouvernement a annoncé la suspension des activités des taxi-moto dans la capitale jusqu’a nouvel ordre. Une mesure prise aujourd’hui pour permettre aux forces de défense et de sécurité de contrôler davantage la situation sécuritaire encore fragile dans le pays.

Par ailleurs, il est encore précoce d’établir le bilan des affrontements de ce mercredi. Plusieurs sources évoquent des morts et des blessés dont la plupart des rebelles.

Radio Ndekeluka

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top