Close

Centrafrique : Ce qu’il faut savoir sur la mission effectuée par le ministre Léopold Mboli Fatran dans le Mbomou

Le Ministre des Mines et de la géologie, ministre-résident de la préfecture du Mbomou, Léopold Mboli Fatran a effectué une mission dans la préfecture du Mbomou, du 08 au 13 septembre de l’année en cours. Accompagné de quelques cadres de son Département, le membre du gouvernement est porteur d’un message du président Touadéra à la population de cette localité, et aussi sa visite consistait de mettre en place le Comité local du Processus de Kimberly (PK).

En effet, la tache attribuée à ce Comité local c’est de travailler pour que, la zone qui est encore sous sanction du PK, soit déclarée zone verte, afin que la sanction soit levée totalement. Pour cela, il y a certaines conditions qui exigent la levée de ladite sanction, notamment le retour de l’autorité de l’Etat dans la localité, la présence des forces de sécurité, et la non-fréquentation des chantiers miniers par les enfants, les femmes enceintes voire les groupes armés.

Si toutes ces conditions seront réunies dans les brefs délais, le Comité local du PK doit dresser son rapport, au niveau du siège du PK pour que la zone soit déclarée verte. Pour ce genre de travail, les membres du Comité local doivent être formés bien en amont, et outillés en matériel pour accomplir leur mission.

Signalons au passage que le Ministre Léopold Mboli Fatran a séjourné durant cette mission à Rafai, Bakouma et Bangassou. Ce dernier a rendu un hommage mérité à la population du Mbomou qui lui a réservé un accueil chaleureux. C’est ainsi, il leur a transmis le message de paix et de sécurité de la part du président Touadéra Chef de l’Etat.

Il faut noter qu’au cours de ladite mission, la population a fait une forte recommandation déplorant l’absence des forces de sécurité intérieure dans la localité. Le ministre Mboli Fatran a promis transmettre cette doléance auprès de sa haute hiérarchie pour le déploiement des FACA à Bangassou. Ce qui signifie que malgré cette mission du membre de gouvernement, beaucoup reste à faire,  en ce qui concerne l’effectif de ces forces de sécurité pour couvrir toutes les préfectures du Mbomou et celle du Haut-Mbomou.

Le ministre Mboli Fatran de retour de cette mission, a certainement porté les doléances des populations au gouvernement, pour que des solutions y soient apportées. En ce qui concerne la Société Areva qui a suspendu ses activités d’exploitation de l’uranium de Bakouma, le ministre a affirmé que les discussions sont en cours pour que l’Areva reprenne l’exploitation dans le meilleur délai.

@Bienvenu Andalla,

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top