Close

Centrafrique : Dans l’esprit de lutter contre le fascisme, remportons ensemble la victoire contre le Covid-19

Advertisements

Dans l’esprit de lutter contre le fascisme, remportons ensemble la victoire contre le Covid-19

— Commémoration du 75ème anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et de la Guerre mondiale antifasciste.

 Le 3 septembre 2020 est le 75ème anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et celle de la Guerre mondiale antifasciste. Il y a 75 ans, le Japon s’est rendu aux Pays Alliés et a signé les actes de capitulation, marquant la victoire de la Guerre mondiale antifasciste, à bord du Navire de guerre “Missouri”flottant à la baie de Tokyo.

Cette victoire a anéanti l’ambition des fascistes allemands, japonais et italiens de dominer le monde et a eu un impact profond sur le nouvel ordre international d’après-guerre. Cette guerre qui a touché plus de 2 milliards de populations des 80 pays et régions en Asie, Europe, Afrique et Océanie, et causé plus de 100 millions de morts et d’innombrables pertes économiques, était une grande dévastation pour l’humanité. Les expériences et les leçons tirées de cette guerre sont enrichissantes et inspirantes, et l’esprit antifasciste forgé dans cette guerre doit rayonner à nos jours.

Tout d’abord, la confiance inébranlable en la victoire et la lutte sans relâche sont deux facteurs cruciaux pour remporter la victoire contre le fascisme. Face aux fascistes japonais pourtant beaucoup plus puissants que la Chine à l’époque, le grand leadeur du peuple chinois MAO Zedong a présagé que la guerre serait prolongée, mais mènera à une victoire finale sûrement remportée par le peuple chinois, ce qui est prouvé par la victoire après des combats de feu et sang pendant 14 années, où 35 millions de chinois, militaires ou civils, ont sacrifié la vie ou été blessés. Sur les champs de bataille en Europe et dans l’Océan Pacifique, les militaires et civils des Alliés se sont engagés aussi aux combats extrêmement acharnés contre le fascisme, à titre d’exemple, la Bataille de Stalingrad qui a duré plus de six mois, a contribué à inverser la tendance de la Seconde Guerre mondiale, et amorcé en faveur des Alliées, le changement de position de défense pour celle de contre-attaque.

Deuxièmement, le règne des convergences sur divergences et l’instauration d’un front uni mondial antifasciste sont de bonnes voies pour remporter la victoire contre le fascisme. Face à la grave menace qui planait au-dessus de la nation chinoise, le Parti communiste chinois et le Parti nationaliste chinois ont surpassé leurs divergences idéologiques et établi le front uni national pour diriger le peuple chinois dans la résistance contre l’agression japonaise et gagner la victoire finale. À l’échelle mondiale, en janvier 1942, 26 pays dont la Chine, l’Union soviétique, les États-Unis, et le Royaume-Uni ont formé le front uni mondial antifasciste, sans distinction des États, nations, ethnies et idéologies, grâce auquel le fascisme a été anéanti et les Organisations des Nations Unies ayant pour objectif d’une paix durable ont vu le jour.

Aujourd’hui, les fumés de feu de la Seconde Guerre mondiale se sont dissipés. Cependant, l’humanité est confrontée à un nouvel ennemi « fasciste » dans le domaine sécuritaire non traditionnel : le Covid-19, qui a causé plus de 25 millions d’infections et plus de 840 milles décès depuis son apparition. Selon le Secrétaire Général António Guterres de l’ONU, le Covid-19 constitue le plus grand défi pour l’humanité depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous estimons qu’il s’agit d’une nouvelle guerre entre l’humanité et le virus. Face à cette épidémie de Covid-19 sans précédent, il incombe à l’humanité de rester confiant en victoire finale, s’engager dans la lutte sans relâche, faire régner les convergences sur les divergences, et établir le front uni mondial, pour ainsi construire une communauté de santé commune afin de remporter la victoire finale contre ce virus.

Sous la direction du Parti communiste chinois (PCC) centré sur S.E.M. le Président XI Jinping, Secrétaire général du Comité central du PCC, le peuple chinois qui ne cède absolument pas au Covid-19, est mobilisé à lutter contre ce virus à travers la mise en œuvre des mesures scientifiques et efficaces, et a réussi à endiguer rapidement la propagation de l’épidémie. En même temps, dans l’esprit de construire une communauté de santé commune, la Chine a apporté, aussi vite que possible et au mieux de ses capacités, d’importants soutiens et aides à la communauté internationale afin de soutenir la lutte mondiale contre cette épidémie.

Actuellement, face aux menaces de la seconde vague de l’épidémie de Covid-19, la lutte mondiale contre ce virus est passée de la phase défensive à la phase balancée. Les scientifiques de divers pays s’efforcent de faire des recherches, d’accélérer le développement de vaccins et des traitements contre ce virus. Il nous faut avoir confiance en la science et la sagesse humaine, patienter pour voir la lumière au bout du tunnel et accueillir la phase de contre-attaque contre ce virus.

À l’heure actuelle, les grands bouleversements jamais connus depuis un siècle dans l’histoire de l’humanité, s’accélèrent dans le monde. Le Covid-19 pose de nouveaux défis à la sécurité et au développement de différents pays. Aucun pays ne peut penser qu’à lui-même. Nous devons nous tenir fermement au mécanisme multilatéral mis en place après la Seconde Guerre mondiale. Basé sur nos convergences, nous devons surpasser nos divergences et établir le front uni mondial contre le Covid-19 sans distinction des États, nations, ethnies et idéologies. Nous proposons d’établir un nouveau type de relations internationales et de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Nous nous opposons à l’unilatéralisme, à tout acte de politiser l’épidémie, et à toute tentative de stigmatiser les autres pays et de les renvoyer sans fondement aux responsabilités.

Après l’apparition de l’épidémie de Covid-19 en Centrafrique, le gouvernement centrafricain a mis en place un mécanisme interministériel, et invité l’Ambassade de Chine et les autres missions diplomatiques accréditée en Centrafrique à prendre part à sa lutte contre cette épidémie, a ainsi obtenu un large soutien de la communauté internationale. Le gouvernement chinois et le gouvernement centrafricain, en se soutenant mutuellement dans leurs combats contre ce virus, sont figurés parmi les meilleurs exemples de partenariats engagés solidairement, côte à côte, au champ de bataille contre le Covid-19.

L’individu est faible et fragile face au virus, cependant, si l’humanité s’unifie comme un seul homme, elle pourra vaincre le « fascisme » contemporain qui est l’épidémie de Covid-19.

CHEN Dong

              Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire

                   de la République Populaire de Chine

                       en République Centrafricaine

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top