Close

Centrafrique : Déclaration de riposte du MCD suite aux propos d’insultes de Dologuélé à l’égard des centrafricains

Les propos d’injures d’Anicet-Georges Dologuélé à l’égard de tous les centrafricains continuent de susciter des vives réactions. Le Mouvement Centrafrique Debout (MCD) par le biais de son Coordonnateur, Zama Javan Papa et le chargé de relations extérieures, Abakar Piko, a fait pour sa part une déclaration ce 25 août 2020 à Bangui. Lepotentielcentrafricain.com vous propose l’intégralité de ladite déclaration…

Déclaration

Peuple centrafricain, le MCD revient une fois de plus devant vous pour faire cette déclaration qui va dans le sens de la riposte aux propos tenus par Anicet-Georges Dologuélé, président du parti URCA.

Vous avez suivi comme nous le 22 du mois en cours, ce monsieur a tenu des propos discourtois et malveillants vis-à-vis du peuple centrafricain sur certaines ondes. Anicet-Georges Dologuélé a traité le peuple centrafricain de mouton. Le MCD dit non ! Un parti politique crée a pour vocation d’éduquer le peuple dans toute sa diversité et sa dimension sociale.

Alors, Dologuélé ne peut pas traiter ses compatriotes, en commençant par ceux qui ont pris sa voix, de mouton ! Ce monsieur a traité tous les centrafricains de mouton. Donc, Dologuélé a qualifié ses militants de mouton. Cette piètre politique qu’est la COD-2020, Dologuélé a traité tous les membres de mouton. Ce n’est pas le devoir d’un homme politique.

A partir des propos tenus par Dologuélé, le MCD doute de sa moralité et sa santé mentale. Parce qu’un centrafricain digne de ce nom ne peut pas s’exprimer de cette façon. Nous demandons aux députés dont fait partie Dologuélé de s’en saisir du dossier et que, la levée de son immunité soit faite ipso facto.

Dans la Charte des Nations-Unies, la personne humaine est sacrée, on ne peut pas la bestialiser. Nous demandons aux Institutions de la République de s’en saisir du dossier pour que la justice s’occupe de son cas. Soit, Dologuélé demande pardon aux centrafricains sous le drapeau devant tout le monde. Le MCD demande à tous les ressortissants de chaque région de la RCA de se lever comme un seul homme pour participer à la grande marche populaire que le MCD va organiser dans les jours à venir, en vue d’exiger la destitution de Dologuélé de l’Assemblée Nationale et sa traduction devant la Haute Cour de la Justice.

Une pétition sera remise au Chef de l’Etat pour demander la traduction de Dologuélé à la justice. Il faut rappeler que dans la ligne de mire de Dologuélé, c’est le Chef de l’Etat et il l’a insulté également.

Ce même jour, a dit que le président Touadéra est de mèche avec les groupes armés dans le commerce des diamants et Or. Nous répondons à Dologuélé que le Chef de l’Etat est garant de la Constitution et il lui est interdit de faire le commerce. C’est une faute lourde commise par Dologuélé avec ses élucubrations et ses mensonges colportés. Nous nous interrogeons de pourquoi la COD-2020 ne réagisse pas suite aux propos diffamatoires de Dologuélé ?

Le troisième de la réaction du MCD concerne les mensonges de Dologuélé qui argue que c’est le c’est le Chef de l’Etat qui détourne les deniers publics de l’Etat. Si Dologuélé pense comme ça, comment le président Touadéra peut payer régulièrement les salaires, les pensions, les bourses et financer les différents projets de développement sur fonds propres de l’Etat ? Le MCD se demande est-ce que Dologuélé pèse bien les mots qu’il avance ? Est-ce que Dologuélé a la conscience, et la tête sur les épaules ?

Nous disons non à Dologuélé et nous lançons dans les tous prochains jours une marche populaire contre ce monsieur. Voilà la position du MCD.

Je vous remercie

Zama Javan Papa et Abakar Piko

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top