Close

Centrafrique : Des leaders de partis politiques outillés par l’ONG IRI sur la technique de communication liée aux élections

Centrafrique : Des leaders de partis politiques outillés par l’ONG IRI sur la technique de communication liée aux élections

BANGUI, le 16 octobre 2020 (RJDH)— Les leaders des partis politiques ont été outillés ce mercredi 15 octobre 2020 sur la technique de communication en période électorale.  Une activité de l’Institut Républicain International (IRI) qui vise à préparer ces derniers à éviter les discours de haine pendant ce processus électoral.

L’objectif premier recherché par IRI à travers cette formation est d’éviter les désinformations et des dérapages pendant les périodes de précampagne ou de la campagne électorale. Cette formation intervient dans un contexte où le pays amorce la préparation des élections groupées.

Olivia Kaho, consultante en communication à l’ONG IRI souligne l’importance de cette activité par rapport aux périodes électorales qui revêtent plusieurs enjeux, « l’utilisation des réseaux sociaux qui de nos jours malheureusement véhicule des fausses informations dans le but de discréditer certains partis politiques ou certains candidats. Comment éviter ces discours de haines qui sont de nature à attiser les tensions sociales, et comment avoir une communication apaisée au regard des provocations. Nous voulons à ce que les leaders des partis politiques soient des exemples et d’être des vecteurs de messages de paix durant cette campagne électorale », a présenté la Consultante en communication à l’ONG IRI.

Cette initiative est très capitale, dit Marcel Loudegue, 3ème vice-président du MLPC et « nos militants seront informés de la situation. Nous sommes en train de travailler pour éviter des propos dépassés vis- à vis de nos compatriotes qui sont candidats comme nous. Il est important que nous-mêmes et nos militants, nous respections les autres avec leur parti et que seul le résultat peut décider qui a gagné et qui n’a pas gagné », pense-t-il.

L’ONG IRI a développé plus de plan de communication relative aux élections du 27 décembre prochain en République Centrafricaine. Plusieurs entités notamment, société civile et partis politiques sont visées par rapport à ce programme.

Jocelyne Nadège Kokada

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top