Close

Centrafrique : Elections en Centrafrique, au cœur du prochain sommet des Chefs d’Etat de la CEEAC en novembre

Centrafrique : Elections en Centrafrique au cœur du prochain sommet des Chefs d’Etat de la CEEAC prévu d’ici novembre

BANGUI, 30 octobre 2020 (RJDH)—Le Président de la Commission de la Communauté des Economique des Etats de l’Afrique Centrale, Gilberto Verissimo, a annoncé ce vendredi qu’une conférence des Chefs d’Etats de la sous-région aura lieu en novembre prochain à Libreville au Gabon et le cas de la Centrafrique sera au centre des décisions.

La question des élections et de l’accord de paix seront évoqués au prochain sommet des chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), prévu pour le mois de novembre à Libreville au Gabon au cours duquel ils affirmeront leur soutien au processus électoral en Centrafrique, selon le Président de la Commission de la CEEAC, l’angolais Gilberto Da Piedade Verissimo.

« Les Chefs d’Etats de la région sont mobilisés pour aider le peuple centrafricain à retrouver le chemin de la paix. Prochainement au mois de novembre, la région va tenir une conférence des Chefs d’Etats à Libreville, capitale gabonaise, et un des points de l’agenda c’est la République Centrafricaine. Il y aura à la fin une déclaration des Chefs d’Etats qui ira dans le sens d’appuyer les efforts de reconquête de la paix du peuple centrafricain », annonce-t-il.

Quant à la question d’appui au processus électoral, le diplomate a indiqué que la CEEAC ne ménagera aucun effort à apporter à la Centrafrique d’appui multiforme pour la sécurisation et réussite des élections de fin d’année, « la CEEAC est déjà présente en Centrafrique en fournissant des troupes à la MINUSCA dans le cadre de contribution à la paix dans le pays. En plus, nous allons continuer à apporter des soutiens multiformes dans ce processus électoral pour permettre au peuple centrafricain de choisir ses nouveaux dirigeants par la voie des urnes, et ce, de manière pacifique », a réitéré Gilberto Da Piedade Verissimo.

« La sous-région et la communauté internationale n’accepteront pas que quelqu’un empêche que le peuple centrafricain puisse montrer sa volonté d’avoir une situation de paix et de développement », prévient Gilberto Verissimo, 

Les élections groupées en Centrafrique sont prévues le 27 décembre prochain même si une frange de la classe politique majoritairement de l’opposition démocratique appelle pour un report.

Vianney Ingasso

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top