Close

Centrafrique : Enfin un retour à l’ordre au croisement Benz-vi-Miskine dans le 5ème arrondissement de Bangui

Bangui, le 25 avril 2020.

Le croisement Benz-vi-Miskine situé dans le 5ème arrondissement de Bangui est connu de tous les centrafricains à cause de son ambiance, ses activités commerciales mais aussi connu par la pratique des affaires illicites, orchestrées par certains jeunes qui s’y trouvent. Sans pour autant oublier la prostitution, le banditisme qui y battent leur plein la nuit et des embouteillages provocant parfois des accidents mortels.

Toutes ces pratiques précitées sont redevenues un peu à la normale grâce à un comité de surveillance bénévole, mis en place par des jeunes, habitants de ladite localité et des mesures barrières contre le COVID-19, édictées par les autorités.

Selon Frédéric Mbamba, l’un des membres de ce comité, cette organisation a pour objectif de remettre de l’ordre dans ce lieu : « nous avons constaté que le désordre, les embouteillages, le braquage et la prostitution sont monnaie courante sur ce lieu. C’est pourquoi nous avons en commun accord avec les autorités de ladite localité, mis en place ce comité bénévole de vigilance auquel nous avons déjà appréhendé plusieurs malfrats qui usent de violences sur certaines personnes qui viennent se détendre parfois la nuit à Tiringoulou ‘’une buvette qui se trouve juste au croisement’’ », a-t-il affirmé.

Ce comité de vigilance est composé d’une dizaine de jeunes qui font des patrouilles dans les secteurs environnants et qui travaillent en collaboration avec les autorités de la localité afin d’y rétablir l’ordre.

Il faut rappeler que le croisement Benz-vi-Miskine communément appelé ‘’croisement Tiringoulou’’ est un lieu où les gens viennent se distraire mais aussi un lieu où tous les coups sont permis. Donc ce comité de surveillance peut-être un atout pour un retour à l’ordre proprement dit.

@Herman THEMONA, 

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top