Close

Centrafrique : Faux ! Le vaccin contre le tétanos n’a rien à voir avec un prétendu vaccin de la Covid-19

Centrafrique : Faux ! Le vaccin contre le tétanos n’a rien à voir avec un prétendu vaccin de la Covid-19 

BANGUI, 08 octobre 2020 (RJDH/Fact-Checking)—En Centrafrique, la rumeur selon laquelle le vaccin contre le tétanos serait celui de la Covid-19 n’est pas vraie, car ce  n’est qu’une illusion, dont il faut s’en méfier, d’après les spécialistes de la santé.

Depuis la déclaration du tout premier cas lié au covid-19 en Centrafrique le 14 mars dernier, des rumeurs et des fausses informations ne cessent de circuler autour de cette pandémie. Tel en est le cas de cette rumeur qui circule de bouche à oreilles dans les arrondissements de Bangui et plus particulièrement dans le 7e et arrondissement en ces termes : « le vaccin contre le tétanos n’est pas vrai mais plutôt c’est le vaccin du nouveau coronavirus ».

Au 3e arrondissement de Bangui, cette rumeur soutient que : « Le vaccin contre le tétanos est une manière d’injecter le coronavirus dans la communauté ».

Une fausse rumeur selon les spécialistes de la vaccination en Centrafrique

Dans le cadre de vérification des faits, la rédaction de fact-checking du Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme a pu contacter les spécialistes de la santé en vue d’en savoir davantage sur cette rumeur.

Une situation que dénonce Docteure Coquette Joella Aurore, coordonnatrice de la campagne nationale de vaccination du district sanitaire de Bangui : « Sur l’organisme humain, ce vaccin produit la présence des anticorps qui protègent la femme contre le clostridium tétanique qui est la bactérie à l’origine de tétanos, quand une femme accouche, normalement, elle doit accoucher dans des conditions normales. Mais il arrive que les femmes se présentent tard, ou ne se présentent pas dans les maternités et accouchent à la maison.  Si elle a bien reçu ces vaccins et que les conditions d’accouchements sont réunies, elle sera protégée et son enfant sera également protégé contre le tétanos », explique-t-elle.

Elle profite de cette occasion pour lancer un vibrant appel aux femmes dont les tranches d’âge varient entre 14 ans à 49 ans à aller massivement se faire vacciner afin non seulement de garantir leur santé mais aussi la santé de leurs progénitures. « Je lance un vibrant appel à l’endroit des femmes de se présenter dans les sites temporaires de vaccination que nous avons créés pour se faire vacciner contre le tétanos. Parce que ce vaccin n’est pas un vaccin contre le Coronavirus. Jusqu’à lors, le monde entier n’a pas pu développer un vaccin contre la Covid-19 », a-t-elle lancé.

La mobilisation des femmes campagne de vaccination contre le tétanos, est faible. Cela est dû aux rumeurs faisant état de ce que cette vaccination empêche la fertilité féminine pour les uns et un vaccin contre la Covid-19 pour les autres.

Pour illustrer cette faible participation des femmes à la campagne de vaccination contre le tétanos, l’exemple est pioché à partir des donnés du 7ème arrondissement de Bangui où c’est seulement 6.188 femmes qui sont actuellement vaccinées alors que l’on s’attendait à plus de 17 515.

Dans le 3e arrondissement, les femmes se méfient de ce vaccin et soutiennent que c’est un moyen de d’injecter le coronavirus dans cette communauté. Une rumeur aussi rejetée par les spécialistes de la santé.

Lancé le 30 septembre 2020, la campagne de vaccin contre le tétanos est ouverte pour les femmes âgées de 14 à 49 ans qui a pris fin le 04 octobre 2020. Les sites temporaires de vaccins crées dans les arrondissements de Bangui sont les écoles, les domiciles des chefs de quartier ou chefs de groupe.

Face à cette triste réalité pandémique ne vous protégez non seulement de covid-19 mais plutôt protégez-vous contre les rumeurs et fausses informations.

Britney Line Ngalingbo/ Rédaction Fact-checking de Centrafrique

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20. Ecrivez-nous à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top