Close

Centrafrique: hôtels et commerces prennent des mesures pour lutter contre le coronavirus

Trois cas de coronavirus ont été confirmés jusqu’à présent en Centrafrique. Le ministre de l’Intérieur a annoncé via un communiqué la fermeture des bars et débits de boisson. Le ministère de la Santé a mis en place le 13 mars des mesures pour renforcer la prévention et l’hygiène dans les espaces publics. Si les structures publiques s’y sont mises, les structures privées aussi.

A l’entrée de l’un des principaux supermarché du centre ville, impossible d’entrée sans se laver les mains. A l’intérieur le personnel s’affaire.

« Nous avons pris des dispositions par rapport à la sécurité de nos clients, explique Pascal Koumakombo, l’assistant du gérant du magasin Leader. Nous avons mis en place un produit de nettoyage pour le lavage des mains à l’entrée même du magasin avec les produits qu’il faut des désinfectants et de la javel. A l’intérieur aussi nous avons des kits pour le personnel des masques et des gants pour leur protection aussi. A tout moment nous avons des gens qui fait du nettoyage pour désinfecter les poignées de portes à tout moment. »

Ce qui semble satisfaire les clients, comme Bernadette. « Je suis très contente de ça, parce que c’est bon pour éviter les maladies. Il faut protéger contre cette maladie. »

Dans le grand hôtel Ledger qui accueille de nombreux clients venus de l’international des mesures ont aussi été prises. Notamment des produits pour se laver les mains sont disponibles partout. 

« Nous sommes tous tenus de prendre des dispositions et il y a eu des mesures préventives que la direction générale a mise en place depuis le 10 mars, avance Jean-Marie Ali, le directeur des ressources humaines de l’hôtel. Nous continuons toujours nous venons de recevoir même des consignes de notre médecin d’entreprise qui nous donne des recommandations à savoir les distances qu’on doit observer, les problèmes des accolades, les attroupements de masse… »

Globalement les clients et les personnels ont été sensibilisés et acceptent volontiers de suivre les règles, même s’il y a toujours quelques réticents.

Avec: RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top