Close

Centrafrique: La Minusca apporte un soutien vaste et divers au processus électoral en cours

Soutien logistique, technique et opérationnel, sécurisation et appui politique : la MINUSCA a présenté mercredi ses diverses contributions à la tenue des prochaines élections présidentielles et législatives en République centrafricaine (RCA). L’annonce a été faite lors du briefing de presse hebdomadaire alors que la Mission vient de lancer une opération aérienne pour le transport vers Bangui des agents et des données de l’enrôlement des électeurs des préfectures.

« La MINUSCA continue d’apporter son soutien à la mise en œuvre des opérations. En plus de son soutien logistique, technique et opérationnel, elle joue un rôle majeur dans le soutien à la création des conditions politiques et d’un environnement favorable à la tenue des élections, à travers les bons offices et les consultations régulières du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine et du leadership de la mission avec les acteurs institutionnels et politiques nationaux », a indiqué le porte-parole de la Mission, Vladimir Monteiro, lors du briefing de presse. Mardi, le Représentant spécial, accompagné de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, a échangé mardi avec une délégation de la Coordination de l’Opposition Démocratique 2020, notamment sur le processus électoral. Par ailleurs, « la MINUSCA a appuyé la mission de bons offices conduite par les préfets de la Haute Kotto et du Mbomou à Yalinga (Haute Kotto) et Nzacko (Mbomou). A l’issue de cette mission, les opérations d’enrôlement bloquées par les responsables du FPRC dans la région ont repris », a ajouté le porte-parole.

Lors du briefing retransmis sur la radio des Nations Unies, Guira FM, le porte-parole a indiqué qu’au 18 août 2020, l’opération d’enregistrement des électeurs est clôturée à Bangui, ainsi que dans les préfectures de Lobaye, Kemo, Sangha-Mbaéré, Ombella-Mpoko et Haut-Mbomou. Sur les 3.602 centres d’inscription, 3.471 fonctionnent ou ont effectivement fonctionné tandis que 171 centres doivent ouvrir pour l’enregistrement des électeurs notamment dans l’Ouham-Pendé, la Nana-Mambéré, la Haute-Kotto, le Mbomou et la Vakaga. « Les difficultés enregistrées sont d’ordre sécuritaire, opérationnel et logistique », selon le porte-parole, ajoutant que des efforts sont en cours pour permettre le déploiement des équipes d’enregistrement à Am Dafok, dans la Vakaga

A propos de la sécurisation du processus électoral, le porte-parole a souligné que la Mission continue à apporter une réponse musclée au défi sécuritaire, en vue de réduire toutes les entraves. A cet effet, le porte-parole de la Force, Commandant Issoufou Tawaye, a précisé que « la MINUSCA continue d’assurer la sécurité du matériel électoral à M’poko » tandis que son homologue de la Police, Capitaine Franck Gnapié, a ajouté qu’UNPOL « continue d’apporter son appui au processus d’enrôlement des électeurs. Ce soutien porte notamment sur les patrouilles, l’escorte des personnels de l’ANE et la sécurisation des sites et des matériels d’enrôlement ».

Par ailleurs, le porte-parole est revenu sur la rencontre du Représentant spécial et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, cette semaine avec le Chef de l’Etat et de hauts responsales centrafricains. « Lundi, le Représentant spécial a eu un tête-à-tête avec le Président Faustin Archange Touadéra, au cours duquel ils ont échangé sur la situation politique et sécuritaire, le processus électoral et l’appui de la MINUSCA dans le cadre du mandat. Il s’est ensuite rendu à la Primature pour rencontrer le Premier ministre Firmin Ngrebada pour discuter sur les activités de la Mission et l’opération militaire conjointe MINUSCA-FACA en cours dans le nord-ouest du pays », a-t-il indiqué.

Au sujet de la contribution de la MINUSCA au plan national de lutte contre la COVID-19 en RCA, le porte-parole a indiqué qu’à Bria, la mission a poursuivi ses actions contre la propagation du virus des campagnes de sensibilisation dans la ville et les villages environnants de Boungou 1, Kolaga, Ngoungoua et Sans Soucis : « 8.022 personnes dont 4.091 femmes ont été sensibilisées tandis que du savon et du gel hydroalcoolique ont été distribués aux différentes communautés ». De même, a-t-il ajouté, les sections des Affaires Civiles et de la Communication de la MINUSCA ont sensibilisé les personnes de 3ème âge et les femmes réunies au sein de l’Organisation des Femmes de Centrafrique (OFCA) sur le changement de comportement par le respect des mesures barrières contre le virus, notamment le port du masque dans les lieux publics.

Par ailleurs, le porte-parole de la Police a annoncé l’appui technique apporté par UNPOL au Bureau central national d’Interpol Bangui au processus d’enregistrement des armes saisies, perdues ou volées en RCA. « L’objectif principal est de créer une base de données iARMS (Asia Pacific-North America-Africa Firearms Programme) permettant de tracer plus facilement les armes qui circulent en Centrafrique ».

De son côté, le porte-parole de la Force de la MINUSCA a déclaré que dans le cadre de son mandat de protection des populations civiles et de prévention de menaces, la Force a mené un total de 2886 patrouilles dont 710 nocturnes sur le territoire centrafricain durant la semaine écoulée.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top