Close

Centrafrique : La Plateforme GALAXIE 3003 exige la démission du ministre Kazagui et son Dircab Yaliki et leur traduction à la justice

Bangui, le 14 septembre 20

La Plateforme GALAXIE 3003 vient de rendre publiquement un mémorandum. Ce document signé du Coordonnateur national, Blaise-Didacien Kossimatchi, exige la démission du ministre Ange-Maxime Kazagui et son directeur de Cabinet, Lucien Yaliki. Les deux font preuve de détournements et autres bavures commises au sein du Département de la Communication. Bien que décrier par tout le monde, le ministre Kazagui n’a donc plus sa place au sein du gouvernement puisque celui-ci saborde la vision politique du président Touadéra. Il suffit de lire l’intégralité de ce mémorandum pour comprendre aisément que Kazagui est un répréhensible qui doit se retrouver absolument à la justice.    

MEMORANDUM DES LEADERS ET MEMBRES DE LA PLATEFORME GALAXIE 3003 RELATIVE A LA DEMISSION DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DES MEDIAS ANGE MAXIME KAZAGUI ET AUTRES ET LEUR TRADUCTION DEVANT LA JUSTICE CENTRAFRICAINE

Nous, centrafricaines et centrafricains réunis au sein de la Plateforme Galaxie 3003,

Considérant les efforts louables consentis par le Gouvernement sous la haute impulsion du Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Chef de l’Etat pour le relèvement de notre cher et beau pays la République Centrafricaine

Considérant cependant que ces efforts ne peuvent aboutir que si chaque fille et fils du pays apporte sa pierre à l’édifice.

Considérant en outre que les compatriotes auxquels le Président de la République a fait confiance en les nommant à des hautes responsabilités doivent donner l’exemple en matière d’éthique, de sens de responsabilité, d’efficacité et d’intégrité tels que prônés par le Président Faustin Archange TOUADERA.

Observant malheureusement le comportement de l’âge de la pierre taillée affiché par certains hauts fonctionnaires et non des moindres qui, imbues de leurs personnalités et assoiffés du gain facile, perpétue des antivaleurs de nature à freiner la marche en avant de notre pays et saper les efforts du Gouvernement pour le renouveau national,

Ayant constaté le cas pathétique du Ministre de la Communication et des Médias Ange Maxime KAZAGUI et de son Directeur de Cabinet Lucien YALIKI qui en dit long sur ces autocrates des temps modernes qui prennent en otage une administration entière, usent et abusent de leur autorité en confondant les biens et deniers publics avec leur patrimoine personnel,

Vu les nombreuses forfaitures imputables au Ministre KAZAGUI avec la complicité notoire et avérée de son Directeur de Cabinet Lucien YALIKI, radié de la fonction publique pour faux diplômes et exclus du parti RDC pour escroquerie et trahison, faits punis par la loi car contraires à l’éthique et à la déontologie professionnelle entre autres :

  • Détournement et vente de véhicule de commandement du Directeur Général
  • Faux en écriture
  • Détournement de matériels et équipements destinés à la réhabilitation de la Radio et Télévision Centrafricaine ainsi qu’à la réhabilitation de l’antenne de la Colline de la Panthère
  • Détournement des matériels destinés aux travaux d’installation de la station de Boali, de la Presse présidentielle et de la station de Mbaiki
  • Utilisation des bureaux administratifs à des fins sentimentales
  • Abus d’autorité, clientélisme et clanisme.

Vu par ailleurs les accointances manifestes entre le Ministre

KAZAGUI et l’opposition de CODE 2020 dont il préfère faire le jeu et sauver les intérêts au détriment de l’intérêt supérieur de la nation affichant ainsi une ingratitude et sa déloyauté vis-à-vis du pouvoir en place,

  • Demandons au Ministre Ange Maxime KAZAGUI et à son Directeur de Cabinet Lucien YALIKI de faire preuve de responsabilité en démissionnant de leurs fonctions pour permettre à la justice de faire la lumière sur les faits qui leurs sont reprochés

 

  • Demandons aux plus hautes autorités la décharge du Ministre Ange Maxime KAZAGUI et son Directeur de Cabinet de leur responsabilité à la tête du Ministère de la Communication et des Médias pour qu’ils soient traduits devant la justice afin de répondre des faits qui leurs sont reprochés.

Fait à Bangui, le 14 Septembre 2020.

LA COORDINATION NATIONALE DE

LA PLATEFORME GALAXIE 3003

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

Le potentiel centrafricain

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top