Close

Centrafrique : la Russie offre des véhicules blindés légers à la Centrafrique

Centrafrique : la Russie offre des véhicules blindés légers à la Centrafrique

BANGUI, 15 octobre 2020 (RJDH) — Au total dix véhicules militaires blindés sur les 20 promis, qui ont été remis ce matin au gouvernement centrafricain par la Fédération de la Russie. Cet appui militaire, selon les autorités centrafricaines, renforce davantage la coopération entre la Russie et la Centrafrique.

Les besoins en armement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) est le souhait de toute la population centrafricaine, dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire centrafricain.

Face à la presse, après réception de ces équipements militaires, le président Touadera a précisé que ces équipements viennent « renforcer les capacités de l’armée nationale à protéger l’ensemble du territoire ».  En poursuivant, il a indiqué que cette dotation motive davantage l’exécution du plan national de défense par la mise en œuvre d’une armée de garnison dans trois villes du pays : Bouar (opérationnel), Ndélé et Bangassou.

L’arrivée des chars en Centrafrique est une joie pour les centrafricains, tout le long des rues une partie de la population de la ville de Bangui est sortie pour applaudir le passage de ces véhicules militaires blindés, « merci pour ce don des chars. Un début de solution pour le problème d’insécurité à l’intérieur du pays. Les groupes armés nous agacent au su et au vue de l’opinion internationale et la Minusca », clame la foule. 

Pour Modeste Omokognet chargé des relations avec les banques, l’arrivée des blindés rassure quant à la tenue des élections dans un climat de sécurité. « Je suis très content lorsque j’ai vu les chars descendre de l’avion. Ceci me rassure que la sécurité serait restaurée à l’intérieur du pays pour que les élections groupées se tiennent dans la quiétude et sur toute l’étendue du pays », a-t-il projeté.

Des discussions dans la foulée se sont accentué autour de ces blindés, certaines personnes soulignent que « l’embargo sur les armes est déjoué », d’autres par contre disent que « c’est en commun accord avec la France que ces dix blindés sont arrivés ».

Le gouvernement russe a prévu donné vingt (20) chars en Centrafrique, dix sont déployés et  les dix autres est attendue en décembre prochain.

C’est par le biais de la résolution de l’ONU 2127, votée à la demande de Moscou, que la Russie est Centrafrique dans le cadre de formation des militaires centrafricains.

Auguste Bati-Kalamet

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top