Close

Centrafrique : le comité local du Processus de Kimberley de Boda plaide pour la réhabilitation de la gendarmerie en état de dégradation

BODA, le 26 septembre 2020(RJDH)— Le comité local du Processus de Kimberley de Boda, dans la Lobaye, plaide pour la réhabilitation de la gendarmerie locale en ruines depuis 2019. Demande formulée le jeudi 24 septembre à l’issue de la 3e réunion du comité local de suivi du processus de Kimberly.

La troisième réunion du comité local du suivi de Processus de Kimberley de Boda, sous-préfecture de la Lobaye s’est achevée jeudi 24 septembre sur fond de recommandations fortes. Il demande la réhabilitation du bâtiment de la brigade territoriale de Boda incendié en partie en 2019, le renforcement en grand nombre, des FSI (forces de sécurité intérieure) pouvant encourager les activités minières et d’autres secteur dans la zone.

En outre la réhabilitation de la brigade territoriale, le renforcement de l’effectif des forces de sécurité intérieure, les membres du comité local ont plaidé aussi pour la création de deux centres secondaires des mines proches de la sous-préfecture, l’ouverture d’un bureau d’achat afin d’augmenter la productivité minière dans la sous-préfecture de Boda. Le commandant de la brigade adjoint de Boda, Jean Louis Mandé lors de la réunion trimestrielle, a présenté l’état des lieux qui, aujourd’hui ne répond pas aux normes de sécurité.