Close

Centrafrique : Le Groupement des Transporteurs Centrafricains à un nouveau président

L’opérateur économique, Sani Yalo devient le nouveau président du Groupement des Transporteurs Centrafricains (GTC) à l’issue de l’Assemblée Générale élective dudit groupement qui a eu lieu le 8 février dernier au complexe sportif Barthélémy Boganda à Bangui.

Afin de pallier aux multiples problèmes routiers en Centrafrique, le comité ad ‘hoc, mis en place pour diriger le GTC avait organisé une assemblée générale élective pour choisir un bureau, pouvant représenter ledit groupement qui souffre de problèmes des tracasseries. Malgré la mauvaise gestion du comité ad ‘hoc constatée par les transporteurs, ces derniers ont décidé de porter leurs choix sur un bureau, capable de conduire leur destinée. C’est pourquoi, le 8 février dernier, ils ont choisi 8 des leurs pour diriger le bureau dont Sani Yalo a pris le bâton du berger, après un vote par acclamations.

Avec un sentiment de satisfaction et d’émotion, le nouveau président du GTC, témoigne son engagement en ces termes « je suis vraiment ému et reconnaissant pour cette confiance que vous m’avez placée. Je vous promets que mon équipe et moi ne ménagerons aucun effort pour relever les défis auxquels notre pays est confronté dans le secteur de transport. S’agissant des problèmes de véhicules de transport des marchandises et les marchés accaparés par les étrangers », a-t-il affirmé.

A en croire les différents candidats, tout le monde a apprécié la vision et le courage de Sani Yalo, concernant le relèvement du secteur de transport comme celui des autres pays de la sous région.

Il faut rappeler que le secteur des transporteurs est l’un des facteurs de développement du pays. Il faut qu’une attention particulière soit faite dans ce sens afin que les infrastructures routières soient aménagées pour faciliter l’importation et l’exportation des marchandises.

@Hervé BINAH

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top