Close

Centrafrique: Le nouveau commandant de la Force de la MINUSCA prend officiellement fonction

En recevant les honneurs militaires, ce vendredi 6 mars 2020 au Quartier général de la MINUSCA à Bangui, le Général de corps d’armées, Daniel Sidiki Traoré, a officiellement pris fonction à la tête de la Force de la Mission des Nations Unies.

Une cérémonie qui s’est déroulée en présence d’officiers supérieurs, d’hommes de rang et des bataillons d’honneur des différents contingents.

Désormais à la tête de plus de 12.000 casques bleus, le nouveau Commandant de la Force « aura la tâche de contribuer à mettre en œuvre le Mandat de la MINUSCA, à travers la protection des civils, la restauration de l’autorité de l’Etat, et la sécurisation des prochaines élections », a expliqué le Commandant Issoufou Aboubacar Tawaye, Porte-parole de la Force.

Arrivé le 5 mars 2020 à Bangui, le Général Traoré a été reçu par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Mankeur Ndiaye, qui lui a réitéré son soutien et souhaité pleins succès, au cours de l’assemblée générale du personnel de la MINUSCA tenue le même jour.

Nommé par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, le 21 janvier 2020, le Général de corps d’armées Daniel Sidiki Traoré, vient en remplacement du Général Balla Keita, dont il a été l’adjoint par le passé en 2018.

Précédemment Conseiller militaire du Chef d’état-major de la défense du Burkina Faso, le Général de corps d’armée Traoré qui a rejoint l’armée du Burkina Faso en 1977, possède une vaste expérience du maintien de la paix. Hormis ses fonctions de Commandant adjoint de la Force de la MINUSCA en 2018, il a servi comme Commandant du Secteur ouest au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de 2014 à 2016. Il a en outre été Commandant de secteur à la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) de 2012 à 2014.

Ancien président de la Fédération burkinabé de boxe, il est titulaire d’une Maîtrise en sociologie et ressources humaines de l’Université de Ouagadougou ainsi que d’une Maîtrise en histoire et archéologie de l’Université de la Sorbonne, à Paris et parle couramment l’Anglais et le Français.

MINUSCA

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top