Close

Centrafrique : Le premier ministre utilise les moyens de l’Etat pour préparer les prochaines élections à Boali

Centrafrique :  Le premier ministre utilise les moyens de l’Etat pour préparer les prochaines élections à Boali

BANGUI, le 26 novembre 2020 (RJDH) — Les moyens de l’Etat sont utilisés par le premier ministre Firmin Ngrebada en poste pour préparer les prochaines échéances électorales législatives dans la circonscription de Boali à envions 100 kilomètres de Bangui. Cette situation crée une entorse à d’autres prétendants aux législatives.

A titre d’illustration, le premier ministre Firmin Ngrebada, selon nos sources, utilise des biens de l’Etat notamment, des panneaux solaires pour installer à Boali à une centaine de kilomètres de la capitale. Des éléments de sécurité et de véhicules de commandement sont aussi utilisés en outrance pour battre campagne dans la circonscription de localité.

« Mais vous imaginez, quand ils font des sorties politiques sur le terrain, ils utilisent les véhicules de commandement, des éléments de sécurité sans compter d’autres ressources de l’Etat dont on ne connait pas les tenants et les aboutissants. Firmin Ngrebada, Premier Ministre, Chef du gouvernement, dans son élan de recherche d’un positionnement, ne s’inquiète pas du déséquilibre qu’il offre à ses compétiteurs. Le peuple n’est pas dupe », a décrié un candidat en colère qui a requis l’anonymat.

Le premier ministre n’est pas le seul dans cette situation. Plusieurs ministres en poste actuel notamment Maxime Ballalou (2ème arrondissement), Virginie Baïkoua(Begoua), Henry Marie Dondra (1er arrondissement) et bien d’autres profitent de leurs prérogatives pour influencer leurs adversaires même s’ils ne sont pas fait interdiction aux ministres en exercice de démissionner avant de se présenter comme candidat à quelconque élection.

Si ces personnalités seront élues, elles resteront en fonction jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement en 2021.

A Boali la circonscription à laquelle le premier Ministre attend se présenter comme candidat à l’élection législative, confie une source sous couvert de l’anonymat, « qu’il a fait implanter des panneaux solaires dans la localité. Alors que certaines ruelles de la capitale bénéficiaires de ce projet sont abandonnées en cours de route », a martelé une personnalité politique.

Le président de la République, le premier ministre, les ministres sont exempts des dispositions qui stipulent que ces personnalités désirant être candidats, peuvent rester en poste, sauf les membres des institutions

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top