Close

Centrafrique : Le président Touadéra-a-t-il vraiment un adversaire crédible pour l’affronter à la prochaine présidentielle ?

Les élections groupées de 2020-2021 s’annoncent à grand pas et chacun des candidats soit, du côté de la présidentielle et celui des législatives se prépare chacun dans son coin pour affronter ce grand rendez-vous. L’Autorité Nationale des Elections (ANE) donne déjà le top de cette course en publiant le calendrier du processus.

En ce qui concerne la présidentielle, le président Touadéra qui sollicitera une fois de plus la confiance du peuple centrafricain pour un second quinquennat, aura en face de lui, un nombre pléthore des compétiteurs qui s’agitent en ce moment dans les sens. Mais, l’ANE et la Constitutionnelle auront à décider de qui est partant et qui ne l’est pas. L’histoire de validation des dossiers qui seront éligibles et inéligibles.

Parmi les challengers qui se manifestent en ce moment, il y’a l’URCA de Dologuélé qui propose d’être le candidat unique de l’opposition (RPR, PNCN, Kodro ti mo kozo ni si de J.S Bokassa, KNK, Chemin de l’Espérance de Meckassoua, ITA de Dominique Yandoka…), et bizarrement, Meckassoua qui réclame également le leadership de l’opposition en se présentant à leur nom le moment venu. Le KNK pour sa part, table sur la candidature de François Bozizé.

D’emblée, on peut dire que les leaders de l’opposition vont déjà droit dans le mur avec leurs stratégies, car chacun veut se faire gourmand pour affronter Touadéra. Le peuple centrafricain sait déjà qui, ces personnalités citées ci-haut représentent, et qui sont à l’origine de nombreuses crises militaro-politiques dans ce pays. Ces mêmes personnalités étaient face à Touadéra en 2015-2016 et ils ont essuyé la honte suite à la détermination du peuple centrafricain qui a tranché net.

La confiance des centrafricains au président Touadéra n’est pas un fait d’hasard et les résultats sont là. Les signaux sont au vert dans tous les domaines et le pays se retrouve sur le chemin de développement. Le président Touadéra a vraiment le mérite de conduire son peuple qui aspire à un air nouveau et pour un lendemain meilleur.

Si hier, plusieurs challengers du président Touadéra s’alignent derrière lui pour remporter haut les mains les élections, c’est qu’ils voient en lui, un homme capable d’abréger les souffrances du peuple centrafricain. Même s’il y’a ceux qui quittent la majorité présidentielle pour des raisons qui leur sont propres, tant pis !

Pour la présidentielle qui se prépare, il y’a lieu de déclarer clairement aura bel et bien des adversaires, mais qui, sont sans scrupule, étant donné qu’ils disposent et pratiques la politique tordue qui visent à détruire le pays et de maintenir le peuple dans la misère. C’est un exercice démocratique et seul le peuple centrafricain qui aura a tranché, l’histoire de renouveler sa confiance à celui qui s’engage à se battre pour la paix, la stabilité et l’unité nationale.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top