Close

Centrafrique: On peut guérir du covid-19, même en République centrafricaine !

À suivre les médias qui couvrent la pandémie de Covid-19, on pourrait penser que la maladie est une fatalité. La communication sur les personnes guéries est effacée par les bilans des morts qui, eux, sont mis en avant. Mais savez-vous qu’il y a plus de chance de guérir que de mourir du coronavirus ?

Létalité en dessous de 5%

Une létalité de moins de 5% veut dire que sur 100 personnes qui attrapent la maladie, moins de 5 peuvent en mourir. En plus, il faut savoir que les personnes les plus exposées sont celles qui sont très âgée et ayant des antécédents médicaux comme le diabète, l’hypertension ou encore des problèmes respiratoires.

Notre rédaction a rencontré Jean Chrysostome Kette, directeur des hôpitaux au Centre hospitalier universitaire de l’amitié sino-centrafricaine. Il appelle la population à ne pas se fier aux rumeurs selon lesquelles ce serait une fatalité que d’attraper le covid-19 :

« le premier patient de covid-19 placé sous surveillance médicale dans le centre d’isolement sera très bientôt guéri. Ce qui témoignent à suffisance que cette maladie n’est pas une fatalité. », nous a confirmé Jean Chrysostome Kette.

Nous avons aussi, pour réduire ces inquiétudes, visiter les données sur le site de l’Organisation mondiale de la santé.  Il est clair que l’épidémie en chine et en Corée du sud sont en nette diminution. Selon L’OMS, 70% de personnes qui souffraient de la maladie en chine sont guéries. Cela est une preuve éloquente que la maladie n’est pas aussi mortelle qu’on peut le penser.  A titre de rappel plusieurs cas de guérison sont aussi signalés sur le continent africain à savoir le Burkina Faso, Sénégal ou en République démocratique du Congo.

Des pistes de thérapie en cours

Il n’existe pas de traitement spécifique contre le covid-19 à ce jour, ni de vaccin validé. Mais il existe des protocoles de traitement qui ont fait leurs preuves, comme le traitement antirétroviral qui a soigné le jeune camerounais tombé malade en Chine. La chloroquine aussi donne des résultats rassurants. Actuellement 4 traitements sont en train d’être testés en France pour trouver le plus efficace.

Michael Ndamoyen

BANGUI, le 25 mars 2020 (RJDH)

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top