Close

Centrafrique : Partiellement vrai, en Centrafrique, certains établissements scolaires manquent des dispositifs de lavage des mains

Centrafrique : Partiellement vrai, en Centrafrique, certains établissements scolaires manquent des dispositifs de lavage des mains

BANGUI, 30 octobre 2020 (RJDH/Fact-Checking)—Des rumeurs circulent ces derniers temps à Bangui, prétendant que  la rentrée scolaire constitue un danger pour la propagation de la Covid-19 dans les établissements publics et privés. Cette rumeur n’est pas du tout fausse, car certains établissements manquent encore des dispositifs de lavage de main.

« Il n’y a aucun dispositif de lavage des mains dans les écoles, nos enfants courent le risque de contamination de la Covid-19 », telle est la rumeur qui a été collectée par la rédaction de vérification des faits du RJDH à Bangui. Cette inquiétude des parents d’élèves a été rassurée par certains responsables pédagogiques de la place, qui indiquent avoir reçu des kits de lavage des mains et des masques pour les élèves.»

Même si cette campagne de désinformation vise à intimider les parents d’élèves, afin de ne pas laisser leurs enfants reprendre le chemin de l’école, les mesures barrières doivent être respectées pour éviter la propagation du virus en milieu scolaire.

Des dispositifs sanitaires pris par le ministère de l’éducation

Interrogé par la rédaction du Fact-Checking du RJDH, Godefroi Koulou,  Censeur du 1er cycle  au Lycée d’Application de l’Ecole Normale Supérieure (L’AENS) affirme que le gouvernement a remis les dispositifs de lavage des mains et des masques, « Pour les 815 élèves enregistrés au 1er cycle, nous avons reçu des kits de lavage des mains, et des masques de la part du ministère de l’éducation dont nous avons distribué à chaque élève. Ce n’est pas que le gouvernement seul, mais certaines ONG aussi nous ont fourni des kits », a précisé ce dernier.

 D’autres écoles manquent ces dispositifs

Si les établissements secondaires disposent des dispositifs de lavage des mains, il faut signaler d’ailleurs que  certains établissements primaires de la place manquent ces matériels, afin de protéger les élèves contre la propagation de Covid-19, comme l’a témoigné Martin Koyandiri, directeur de l’école Lakouanga, :« Pour les masques, le département de l’éducation nous a doté de cela, mais en ce qui concerne les dispositifs de lavage des mains, nous avons rien reçu jusqu’alors. Comme on est au début et que les enfants n’ont pas encore repris normalement, on espère qu’avec le temps, le gouvernement penserait à notre école », explique-t-il.

Même son de cloche du côté des responsables de l’école Benz-Vi qui ont confié à la rédaction du Fact-Checking du RJDH que leur établissement aussi n’a pas encore été doté des kits de lavage des mains, rien que des masques.

Contacté, le directeur du cabinet au ministère de l’éducation Ernest Mada explique que la rentrée scolaire se fera graduellement, en fonction des résultats des examens de fin d’année qui seront proclamés. Il a également précisé que le département prendra des mesures nécessaires pour mettre des kits de protection contre la Covid-19, à la disposition de tous les établissements.

Le manque de kits de lavage des mains dans certains établissements primaires de la place, accompagné le non-respect de cette mesure demeure un véritable défi pour l’heure dans les établissements scolaires du pays.                                           

Fiacre SALABE/ rédaction de Fact-checking 

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20. Ecrivez-nous à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rjdh

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top