Close

Communales au Bénin : Emmanuel Tiando expose les raisons du rejet des dossiers du MPL

Le Mouvement populaire de  libération (MPL) ne participera probablement pas aux élections communales et municipales du 17 mai prochain. La commission électorale nationale autonome (Céna) a rejeté sa déclaration de candidature. Emmanuel Tiando, le président de la commission est revenu sur les irrégularités constatées dans la déclaration de candidature du MPL. C’est à la faveur d’un point de presse qu’il a animé en fin de semaine dernière.

Selon les explications d’Emmanuel Tiando, « le nombre de candidats présentés sur la déclaration du parti MPL est de 3682 au lieu de 3630. Nombre de postes restants à pourvoir, il reste un siège à pourvoir, alors que le code dit expressément que tous les sièges doivent être pourvus » a déclaré le patron de la Céna.

Incapable d’identifier les arrondissements auxquels se rattachent les candidats du parti

Il fait également remarquer, qu’il a été impossible à son équipe de vérifier le nombre de dossiers de candidats , car dans certains cas, les pièces de plusieurs personnes ont été pêle-mêle regroupées dans des chemises dossiers sans qu’on puisse identifier des dossiers de candidats . Emmanuel Tiando a par ailleurs indiqué que la structure qu’il dirige a été incapable d’identifier les arrondissements auxquels se rattachent les candidats du parti. « Par exemple, le poste de 3e suppléant dans l’arrondissement de Daagbé, dans la commune d’Ifangni ».

Des doublons de candidats ont aussi été constatés de même que le mélange des dossiers de candidats par arrondissement sans spécification des positions de ceux-ci. « Dans la commune de Dogbo, les dossiers n’ont pas été constitués , rendant de fait impossible l’identification des arrondissements et l’examen de complétude de la déclaration et des pièces de dossiers de candidats » a déclaré le président de la Céna.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top