Close

Confinement en France : Marlène Schiappa craint des violences conjugales

Alors que le gouvernement français envisage
fortement la mesure de confinement pour éviter la propagation de l’épidémie du
Coronavirus sur son territoire,  la secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes-hommes attire
l’attention de l’opinion publique sur les violences conjugales que cette mesure
pourrait engendrer. Par le canal d’un communiqué, Marlène Schiappa a
fait remarquer ce lundi 16 mars 2020 que cette période de crise pourrait être
favorable à un regain de violences conjugales.

«La période de crise que nous connaissons et le confinement à domicile peuvent hélas générer un terreau propice aux violences conjugales », a notamment indiqué l’officielle française. «  L’éviction du conjoint violent doit être la règle », a-t-elle fait savoir dans son communiqué.

Plusieurs mesures annoncées…

Comme mesure annoncée pour éviter la survenue d’une telle situation, Marlène Schiappa, déclare que tous les départements ont été sollicités pour surveiller la situation des centres d’hébergement d’urgence. Comme mission, les départements seront chargés de vérifier l’effectivité des mesures de « barrières ».

Ils veilleront également à l’organisation de « l’école à la maison ». La secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes-hommes n’a pas manqué de rappeler que l’appareil judiciaire français est également sollicité pour se saisir de certains cas éventuels de violence conjugale.

 Elle note
que les services assurant le traitement des contentieux essentiels ne sont pas
concernés par la fermeture des juridictions. Elle a également mis l’accent sur
certaines plateformes qui maintiennent leurs activités malgré la situation
sanitaire délicate du pays.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top