Close

Coronavirus au Togo: réouverture de l’aéroport de Lomé

Publié le : Modifié le :

Au Togo, l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé a repris ses vols commerciaux depuis samedi. Plusieurs mesures sont prises pour éviter la contamination ou la propagation de la maladie du coronavirus. RFI s’est rendue sur place.

Avec notre correspondant à Lomé, Peter Sassou Dogbé

Dès l’entrée de l’aérogare, au niveau départ, un dispositif de lave-mains est en place et le sol est marqué pour la distanciation. Le voyageur présente son document de voyage au service d’immigration, puis rentre dans un tunnel où un thermomètre électronique lui indique sa température.

A côté, un agent du service de contrôle sanitaire de l’aéroport vérifie le résultat du test PCR nasopharyngé, à faire soixante-douze heures avant le départ : « Nous faisons le screening (tri, ndlr) des passagers et la désinfection des mains, la prise de température… bref, toutes les mesures liées au coronavirus ».

Le passager sort du tunnel de désinfection et traverse une porte électronique qui lui indique à nouveau sa température. Après ces préliminaires, le voyageur a accès au hall de l’aérogare paré d’affiches de sensibilisation à la maladie au coronavirus.

Pour le directeur de l’agence nationale de l’aviation civile, il faut tout faire pour que ceux qui sont dans ce hall soient sains : « Nous sommes tous unanimes pour dire que nous sommes fin prêts. Notre objectif, c’est la reprise des activités sans une augmentation exponentielle du nombre de gens malades. Il faut tout maîtriser ».

Au départ comme à l’arrivée, la présentation du résultat du test PCR est obligatoire pour tous les voyageurs.

 À lire aussi: Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest rouvrent leurs frontières aériennes

[Reportage] Les premiers vols ont décollé dès dimanche et depuis ce lundi, plusieurs autres s’alignent

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top