Close

Coronavirus: le Maroc rouvre ses frontières à certains touristes étrangers

Publié le :

                Au Maroc, la situation sanitaire liée au Covid-19 est toujours alarmante mais le gouvernement rouvre en partie ses frontières aux touristes.
            </p><div readability="78.887908208297">

                                    <p><em>Avec notre correspondante à Casablanca,</em> <strong>Nina Kozlowski</strong>

Le royaume chérifien fait face à la deuxième vague épidémiologique de la pandémie. Il a dépassé la barre des 70 000 contaminations pour plus de 1 300 décès, et subit une pression grandissante sur son système de santé. Le pays vit toujours au rythme d’un semi-confinement, avec des mesures sanitaires draconiennes imposées aux populations, et une économie au ralenti, notamment à cause de la crise du secteur touristique.

Le 14 juillet dernier, les autorités marocaines avaient décidé d’ouvrir partiellement les frontières pour des vols dits spéciaux ou de rapatriements, qui concernaient uniquement les Marocains résidents à l’étranger, et les étrangers bloqués au Maroc.

Coup de pouce à l’économie

Et ce dimanche 6 septembre donc, l’État a pris une décision inattendue : la réouverture aux touristes étrangers, sous certaines conditions, et ce, alors que l’état d’urgence sanitaire sera probablement prolongé. Les étrangers auront le droit d’accéder au territoire marocain, à condition de ne pas être soumis à la formalité du visa, de présenter une réservation d’hôtel et un test PCR négatif réalisé 48 heures avant leur départ.

Cela concerne uniquement les ressortissants des pays de et vers lesquels le Maroc opère déjà des vols exceptionnels : notamment, l’Allemagne, l’Italie, la France, le Portugal, les États-Unis, le Canada ou encore la Turquie. Ces pays représentent les principales destinations émettrices de touristes pour le Maroc.

Une bonne nouvelle pour les professionnels du secteur sinistrés depuis le début de la pandémie. Et sans doute un petit coup de pouce pour l’économie nationale, à laquelle le tourisme rapporte près de 7 milliards d’euros par an.

Cette bonne nouvelle est en partie due au patronat marocain. Celui-ci a œuvré en coulisse auprès du ministère des Affaires étrangères pour permettre une ouverture des frontières aux étrangers. Cette décision est effective dès ce lundi 7 septembre.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top