Close

Coronavirus: l’épidémie ralentit au Sénégal, mais la vigilance est toujours de mise

Publié le :

                Au Sénégal, les autorités sanitaires ont établi samedi 5 septembre un bilan des résultats des mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans le pays, après six mois de pandémie.
            </p><div readability="57.873074553296">

                                    <p><em>Avec notre correspondante à Dakar</em>, <strong>Théa Ollivier</strong>

Le nombre de cas de coronavirus diminue depuis plusieurs semaines au Sénégal. Mais « le virus est encore là » avertit le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Les mots d’ordre sont donc toujours les mêmes : respect des mesures-barrière et prévention.

L’objectif est d’éviter une reprise de l’épidémie de Covid-19 alors que des millions de personnes vont se regrouper lors des prochaines cérémonies religieuses. Le professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann de Dakar, a confirmé que l’utilisation de l’hydroxychloroquine avec l’antibiotique azithromycine est efficace pour des cas en stade précoce.

Pourtant, ce traitement marche moins bien pour les cas graves. Une nouvelle étude scientifique est donc en cours depuis le 14 août pour évaluer l’efficacité d’un médicament anticoagulant et anti-inflammatoire, qui donne beaucoup d’espoir dans l’amélioration des formes graves.

Le directeur de l’Institut Pasteur, Amadou Sall, a aussi annoncé que les tests de diagnostics rapides sont en phase pilote dans six localités du pays. Des évaluations sont attendues dans les semaines à venir afin d’étendre son utilisation au niveau national. Selon les chiffres de l’Union africaine, le Sénégal a connu 287 décès du coronavirus pour près de 14 000 cas.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top