Close

Coronavirus: les États-Unis ont plus de cas confirmés que la Chine

Les États-Unis comptent aujourd’hui plus de cas confirmés de coronavirus que tout autre pays, avec plus de 85 500 tests positifs.

Selon les derniers chiffres de l’université Johns Hopkins, les États-Unis ont dépassé la Chine (81 782 cas) et l’Italie (80 589).

Mais avec près de 1 300 décès liés au Covid-19, les États-Unis sont à la traîne derrière la Chine (3 291) et l’Italie (8 215) en terme de mortalité due au covid-19.

Le président Donald Trump avait prédit que le pays se remettrait au travail « assez rapidement ».

Comment la Maison Blanche a-t-elle réagi ?

Interrogé sur les derniers chiffres lors d’un briefing de la Maison Blanche jeudi après-midi, le Président Trump a déclaré que la situation était liée « à la quantité de tests que nous faisons ».

Le vice-président Mike Pence a déclaré que les tests de coronavirus étaient désormais disponibles dans les 50 États et que plus de 552 000 tests avaient été effectués dans tout le pays.

M. Trump a également mis en doute les chiffres qui sortent de Pékin, a déclaré aux journalistes : « vous ne savez pas quels sont les chiffres en Chine. »

Mais plus tard, il a tweeté qu’il avait eu une « très bonne conversation » avec le président chinois Xi Jinping.

« La Chine a traversé beaucoup de choses et a développé une forte compréhension du virus. Nous travaillons en étroite collaboration. Beaucoup de respect ! » a déclaré le président Trump.

Le président espère-t-il encore assouplir les restrictions ?

M. Trump a décidé de la réouverture du pays le dimanche de Pâques 12 avril, une mesure très critiquée.

un nombre sans précédent de 3,3 millions d’Américains ont été licenciés à cause du virus.

Lors de la réunion d’information de jeudi, il a déclaré que « le peuple américain doit retourner au travail, notre pays doit y retourner, notre pays est basé sur cela et je pense que cela va se faire assez rapidement ».

« Nous pouvons prendre des parties de notre pays, nous pouvons prendre de grandes parties de notre pays qui ne sont pas si gravement touchées et nous pouvons le faire de cette façon ».

Il a ajouté : « beaucoup de gens interprètent mal quand je dis « retournez » – ils vont pratiquer autant que possible la distanciation sociale, et se laver les mains et ne pas serrer la main et toutes les choses dont nous avons parlé ».

Il a promis plus de détails la semaine prochaine.

Que pourrait-il prévoir ?

Les États-Unis comptent aujourd'hui plus de cas confirmés de coronavirus que tout autre pays, avec plus de 85 500 tests positifs.
Image captionLes États-Unis comptent aujourd’hui plus de cas confirmés de coronavirus que tout autre pays, avec plus de 85 500 tests positifs.

Dans une lettre adressée jeudi aux gouverneurs des États, M. Trump a déclaré que son équipe prévoit de publier des lignes directrices fédérales sur la distanciation sociale qui pourraient conseiller à certaines régions d’assouplir leurs restrictions.

M. Trump a parlé d’une « longue bataille à venir » et a déclaré que des protocoles de test pourraient permettre à certains comtés de lever leurs protections contre le coronavirus.

Il a ajouté que les « nouvelles lignes directrices » créeraient des zones à risque faible, moyen et élevé qui permettraient au gouvernement de donner des conseils sur « le maintien, l’augmentation ou l’assouplissement de la distance sociale et des autres mesures d’atténuation qu’ils ont mises en place ».

Jeudi soir, M. Trump a téléphoné à l’animateur de l’émission Sean Hannity de Fox News et a déclaré qu’il pensait que l’Iowa, l’Idaho, le Nebraska et certaines parties du Texas pourraient rouvrir plus tôt que les autres États.

Le plan a émergé alors que de nouvelles recherches ont estimé jeudi que les décès liés au Covid-19 aux Etats-Unis pourraient dépasser les 80.000 au cours des quatre prochains mois – même si les gens observent une stricte distanciation sociale.

Jusqu’à 2 300 patients pourraient mourir chaque jour d’ici avril, selon l’étude de l’Institute for Health Metrics and Evaluation de la faculté de médecine de l’université de Washington.

Comment réagissent les Américains?

Nombre de cas par Etats aux Etats-unis
Image captionNombre de cas par Etats aux Etats-unis

L’objectif de retour au travail du président républicain a reçu un soutien inattendu jeudi de la part d’un éminent démocrate.

Le gouverneur Andrew Cuomo de New York, l’épicentre actuel du coronavirus aux États-Unis, a déclaré que les ordres de quarantaine à l’échelle de l’État n’étaient peut-être pas la meilleure approche du coronavirus.

« La mise en quarantaine des jeunes avec les personnes âgées n’était probablement pas la meilleure stratégie de santé publique », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, « car les jeunes auraient pu exposer les personnes âgées à une infection ».

M. Cuomo a déclaré qu’une meilleure façon d’avancer pourrait être une « stratégie de retour au travail » en tandem avec une stratégie de santé publique.

Les experts en santé publique du groupe de travail de la Maison Blanche se sont interrogés sur la possibilité de rouvrir le pays d’ici Pâques, suggérant que le calendrier soit « très souple ».

Le président peut-il ordonner à tout le monde de reprendre le travail ?

Les Etats américains avec des mesures de restrictions et de confinement à la maison
Image captionLes Etats américains avec des mesures de restrictions et de confinement

Non. Le 16 mars, il a fixé une période de 15 jours pour ralentir la propagation de Covid-19 en exhortant tous les Américains à réduire drastiquement leurs interactions publiques.

Mais ces directives étaient volontaires et n’équivalaient pas à un ordre national.

La Constitution américaine stipule clairement que les États ont le pouvoir de maintenir l’ordre et la sécurité publics, ce qui, selon les spécialistes, signifie qu’il incombe aux gouverneurs de décider quand les restrictions liées au virus seront levées.

Actuellement, 21 États américains ont dit à leurs habitants de rester chez eux ou ont ordonné la fermeture d’entreprises non essentielles afin de contenir la pandémie.

Que se passe-t-il ailleurs aux États-Unis ?

On craint de plus en plus que la Louisiane ne devienne le prochain point chaud du pays, le gouverneur ayant averti que la plus grande ville de l’État, la Nouvelle-Orléans, pourrait être privée de respirateurs d’ici le 2 avril et potentiellement de lits d’ici le 7 avril.

« Ce n’est pas une conjecture, ce n’est pas une mince théorie », a déclaré John Bel Edwards lors d’une conférence de presse. « C’est ce qui va se passer. »

En outre, le Dr Deborah Birx, coordinatrice de la réponse de la Maison Blanche au coronavirus, a déclaré que deux autres villes montraient des signes d’augmentation rapide des nouvelles infections – Detroit, où le maire a décrit la situation comme « vraiment préoccupante », et Chicago.

À New York, plus de 6 400 appels médicaux d’urgence ont été passés en 24 heures mardi, dépassant le total des attaques du 11 septembre.

Mark Blum, un acteur qui a joué dans Desperately Seeking Susan et Crocodile Dundee, est mort à 69 ans d’un coronavirus, selon la Screen Actors Guild

Le Canada a rejeté la proposition américaine de déployer des troupes à sa frontière commune pour aider à combattre le virus – le vice-Premier ministre a déclaré que cela serait « préjudiciable à nos relations ».

Un supermarché de Pennsylvanie a déclaré avoir dû détruire plus de 35 000 dollars de nourriture après qu’une femme ait intentionnellement toussé dessus lors d’une farce au coronavirus.Image Copyright @manishkumar457@MANISHKUMAR457

Selon le San Francisco Chronicle, des coyotes errent dans les rues vides de la ville de Californie, après que les habitants se sont retirés à l’intérieur pour limiter la propagation du virus.

BBC

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top