Close

Coronavirus : les partisans de Trump s’en prennent au Dr Fauci

Héros aux yeux de certains, le docteur Anthony Fauci est également pointé du doigt et largement critiqué par l’extrême droite américaine, partisane de Trump, après que ce dernier ait officiellement remis en cause certaines des déclarations du président américain. Aujourd’hui, l’immunologiste fait donc face à la fureur des réseaux sociaux.

Dans les faits, le président Trump est accusé par beaucoup, de ne pas prendre de mesures sérieuses face au covid-19 afin de privilégier le système économique. Problème, plus de 3 millions de chômeurs américains se sont déclarés en quelques jours et la situation devient incontrôlable, le sol américain étant devenu le principal foyer de la maladie. Face à cela, Anthony Fauci, à la tête de la force supposée lutter contre le covid-19 aux USA a décidé de mener la bataille.

Fauci, un immunologiste moqué

Tous les soirs, ce dernier tient un point visant à informer les Américains de la situation. Problème, ses déclarations vont parfois à l’encontre de ce que peut dire le président Trump. Résultat, l’extrême droite américaine s’agace d’autant que les images de Fauci ne cessent de faire le buzz. Trump avait par exemple annoncé un vaccin en quatre mois, l’immunologiste lui a rétorqué qu’il faudrait entre un an et un an et demi. Autre vidéo virale, celle qui le montre en train de se prendre la tête entre les mains après une déclaration officielle du président.

La désinformation, au service du virus

Face au buzz, l’alt-right américaine monte donc au créneau et accuse Fauci de comploter et de minimiser la maladie en étalant dans le temps les solutions viables. Le hashtag #FauciFraud s’est vite retrouvé en tête des réseaux sociaux alors que sur YouTube, de nombreuses vidéos tentent d’aller en ce sens. Une nouvelle preuve, selon les New York Times, de la façon de penser des Américains qui, lorsque quelqu’un n’est pas en accord avec l’opinion, devient très vite l’objet d’une série de critiques et d’attaques. Un danger puisque les recommandations sanitaires sont remises en question et les gestes barrières, oubliés.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top