Close

Coronavirus : on sait pourquoi Macron a radicalement changé de cap

Un rapport alarmiste aurait poussé Emmanuel Macron et le gouvernement à opter pour une toute nouvelle stratégie en ce qui concerne l’épidémie de coronavirus. Alors que l’exécutif avait opté pour un ton plutôt positif et conciliant, jeudi dernier, le président français a annoncé une première série de mesures. Très vite, Édouard Philippe a pris la suite, confirmant la fermeture au soir même de tous les lieux publics « non essentiels ».

Une série d’annonces qui a pu surprendre et qui a marqué un revirement de situation spectaculaire. Toutefois, ces décisions s’expliquent assez facilement. En effet, l’épidémiologiste anglais Neil Ferguson, oeuvrant au sein de l’Imperial College, a récemment transmis un rapport au gouvernement français, modélisant la crise et ses effets de la crise sanitaire du coronavirus sur la France et les Français, si rien n’était fait pour endiguer l’épidémie. Résultat, entre 300 et 500 000 morts seraient attendus.

Macron, un rapport alarmant

Mais plus inquiétant encore, Ferguson et son équipe ont estimé qu’entre 30 et 100.000 lits de soins intensifs risquaient d’être demandés si les consignes étaient respectées. Or, il n’y a en France que 5 000 lots de réanimation et 7 364 lits au sein des unités de soins intensifs. C’est sur cette base qu’Emmanuel Macron a décidé d’agir, conscient des manques du système de santé français. Problème, les mesures de sécurité n’ont été que très peu respectées ce week-end et le président français pourrait décider d’un confinement total avec couvre-feu à partir des prochains jours.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top