Close

Coronavirus : Quand George Weah chante pour sensibiliser les populations (vidéo)

Le Liberia, comme nombre de pays en Afrique, n’était pas encore violemment touché par la pandémie qui faisait des ravages en Europe et aux USA ; seulement trois confirmés déclarés. Pour ce pays d’Afrique de l’ouest qui se remet encore des séquelles de deux longues années d’une épidémie d’Ebola, c’était une chance qu’il fallait entretenir. Aussitôt le premier cas identifié, les autorités gouvernementales prenaient des mesures et le président George Weah sortait un single de sensibilisation.

Une chanson contre le Coronavirus…

Il y a quelques jours, le
président Libérien s’adressant à la nation disait : « La
propagation de ce virus représente la plus grande menace pour la santé et le
bien-être de la population du Libéria depuis l’épidémie d’Ebola subie par notre
pays de 2014 à 2016
 ». Selon l’Organisation mondiale de la santé,
11 310 personnes sont mortes d’Ebola en Guinée,
au Libéria (4800) et en Sierra Leone pendant cette période.
Cette adresse, le président ex-footballeur libérien, le faisait après que le
premier cas de coronavirus ait été déclaré dans le pays ; le directeur
exécutif de l’Agence libérienne de protection de l’environnement et observateur
pour le Fonds Vert pour le Climat
(GCF), qui avait assisté début Mars à la réunion du conseil d’administration du
fonds à Genève en Suisse.

Mais le président joignant le
geste à la parole, aurait décidé de se mettre en personne en première ligne sur
le front de la sensibilisation sur la maladie, en sortant une chanson à thème
sur le virus. Selon Le porte-parole du président, Solo Kelgbeh, le président qui avait déjà produit une chanson
similaire pendant la crise d’Ebola et aurait déjà commencé à travailler celui
en rapport avec le coronavirus bien avant même qu’il n’atteigne le Libéria. « Le
Libéria est un pays où la majorité des gens n’ont pas accès à Internet et à
Facebook, mais tout le monde écoute la radio. Cette chanson sera diffusée sur
différentes stations de radio du pays … pour diffuser suffisamment le message
 »
avait ajouté le porte-parole en substance.

“Soyons unis et combattons le coronavirus”

Soyons unis et combattons le coronavirus“, tel est le titre du single sorti mercredi par le président footballeur libérien, George Weah. Sur une chanson de six minute accompagnée d’une musique du groupe ”The Rabbis” et d’un chœur de voix féminines harmonisées ; le président expliquait les voies de propagation du virus et les moyens simples pour s’en tenir éloigner. « De l’Europe à l’Amérique, de l’Amérique à l’Afrique, prenez des précautions et soyez en sécurité (…) faites attention  lorsque vous touchez de vos mains infectées, (…) nez ou yeux… » éduquait le président en l’occurrence dans sa chanson. Une initiative louable dans un pays de 4,8 millions d’habitants, classé parmi les plus pauvres et qui selon les observateurs, aurait du mal à réagir face à une flambée du taux de propagation. Le Liberia aurait d’ores et déjà interdit tous les voyages à destination et en provenance de pays touchés par le virus.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top