Close

Coronavirus : un vaccin testé pour la première fois à Seattle

Ce lundi, de premiers tests de vaccins visant à contrer le covid-19 seront effectués sur des patients sains. Une information confirmée par l’Associated Press, qui cite un haut responsable du gouvernement américain ayant préféré garder l’anonymat. Ces individus recevront une dose expérimentale, ce qui permettra aux médecins d’étudier de possibles effets secondaires du vaccin sur le corps.

Les essais eux, vont se dérouler du côté du Kaiser Permanente Washington Health Research Institute de la ville de Seattle, l’une des plus touchées par la maladie. Foyer de l’épidémie aux États-Unis, la capitale de l’État de Washington semble avoir énormément de mal à contrer la maladie, ce n’est donc pas un hasard qu’elle ait été choisie pour être la première à avoir droit à ces essais cliniques, financés par les organisations membre de la National Institutes of Health (NIH), l’organisation nationale des instituts de santé.

Un premier vaccin, testé à Seattle

45 personnes, de jeunes volontaires sains, seront testées avec plusieurs doses d’injection. Le vaccin, développé par Modern Inc et donc, le NIH, n’aura pas vraiment d’incidence sur la santé des cobayes puisqu’ils ne sont pas porteurs du virus. Ces derniers ne risquent donc pas l’infection. Toutefois, ces tests sont relativement importants puisqu’ils permettront de vérifier que le corps humain réagit positivement à ces premiers essais qui ouvriront la voie à des tests de plus haute importance. Il faudrait cependant attendre entre un an et dix-huit mois pour avoir droit à un vaccin susceptible d’être utilisé dans le monde entier. 

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top