Close

Côte d’Ivoire/Coronavirus: le personnel médical interpelle le gouvernement

Le personnel médical, en avant garde de la lutte contre le coronavirus, est monté au créneau pour dire ses attentes vis à vis du gouvernement et des populations.

La Côte d’Ivoire enregistre à la date du 25 mars 2020, 80 cas confirmés de coronavirus, selon les chiffres du ministère ivoirien de la santé. Il y a 72 heures, le chef de l’Etat avait pris des mesures drastiques en vue de renforcer la lutte contre la pandémie. Mais pour le Syndicat national des cadres supérieurs de la santé (Synacass-CI), ces mesures seront visiblement insuffisantes si certaines dispositions ne sont pas prises au niveau des autres parties prenantes dans la lutte que sont le gouvernement et les populations.

Ainsi, dans une déclaration signée de son Secrétaire Général, Akpesse Esso Guillaume, le Synacass-CI demande au gouvernement des mesures d’accompagnement. Il s’agit “de mettre à la disposition du personnel médical en quantité suffisante et en urgence, le matériel de protection (gants, cache-nez, gels hydroalcooliques, savons, thermomètre laser, EPI), et de dépistage précoce des patients au premier contact afin de minimiser les risques de transmission et de propagation de l’infection en salle d’attente et de consultation aux autres patients, au personnel médical et à la communauté”.

En outre, il demande de créer dans les hôpitaux généraux des chambres d’isolement et d’assistance respiratoire pour les patients infectés dépistés en consultation, avant l’évacuation vers des centres agréés, et de n’hésiter sur aucun moyen thérapeutique, en collaboration avec les structures de recherche pour les soins des patients. Enfin, le Synacass-CI demande au gouvernement de créer des conditions pouvant amener le personnel médical à s’impliquer davantage dans la lutte contre le covid-19.

A l’endroit des populations, il les ont invitées au respect des règles d’hygiène et d’auto-confiner tout parent présentant un syndrome grippal, et appeler le 143, le 101, ou le 49131736 pour la prise en charge des patients.

AfrikMag

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top