Close

Côte d’Ivoire: des nuages sur l’acquisition à 1,5 milliard FCFA de la résidence de Soro

Les relations entre le président ivoirien, Alassane Ouattara et son ancien allié, Guillaume Soro sont devenues abominables. L’ancien chef de l’Assemblée nationale ivoirienne est devenue la cible à abattre vaille que vaille, quitte à le faire porter tout le mal nécessaire à sa mort politique.  

A côté de la bataille entre Ouattara et Soro autour du calendrier sur l’enregistrement audio attribué à Guillaume Soro, il y a l’origine du milliard 500 millions francs Cfa ayant servi à acquérir une résidence au nom de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Le site confidentielafrique s’est intéressé à cette transaction financière.  

Suite à des recoupements auprès de l’entourage proche de l’ancien patron du Parlement, Confidentielafrique écrit que Soro Guillaume avait acheté cette résidence sise à Marcory qui fait l’objet de saisie sur ordonnance de l’État de Côte d’Ivoire, à l’homme politique béninois, Andrien Houngbedji en 2008. Il s’agit donc d’une résidence acquise par Guillaume Soro contrairement  aux accusation de « détournement de biens publics » à hauteur d’un milliard et demi de francs CFA portées à l’encontre de l’ancien chef du parlement ivoirien.  Le montant de la transaction financière, précise Confidentielafrique: 1,5 milliard FCFA (2,3 millions d’euros)

Depuis le 25 décembre 2019, jour de la fête de Noël, ajoute le journal en ligne, la résidence est l’objet d’une plainte de l’État de Côte d’Ivoire contre Guillaume Soro. L’État indique que la résidence qui a coûté 1 milliard 500 millions de FCFA sur fonds du Trésor public en 2008 sous Gbagbo, devait servir, en principe, de résidence des Premiers ministres ivoiriens. Confidentielafrique ajoute que c’est une thèse bottée en touche par l’entourage de Guillaume Soro qui parle de gros mensonge, visant à abattre et décrédibiliser un potentiel candidat à la présidentielle de 2020.

Oeil d’Afrique

 

Oeil d’afrique

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top