Close

Covid-19 : déclaration du parti PDCA relative à la réunion des membres du comité technique à Bangui.

logo du parti démocratique centrafricain (PDCA) de jean serge Wafio
Logo officiel du parti PDCA

PARTI DÉMOCRATIQUE CENTRAFRICAIN

(PDCA)

DECLARATION

Nous avons reçu ce dimanche 05 avril 2020, à 00 h 34 une alerte nous informant de la réunion du comité technique, tenue le jeudi 02 avril 2020, dont les Membres officiels ( le Ministère de la Santé, l’OMS, les Médecins et Pharmaciens, l’Institut Pasteur de Bangui) ont constaté l’effectivité du coronavirus ou COVID-19, à travers les 834 cas testés et confirmés à Bangui et ont demandé aux Autorités Politiques Centrafricaines de réquisitionner l’hôtel du Centre pour y isoler les malades, mais celles-ci ont recommandé ou exigé de ‘’taire l’information’’, c’est-à-dire ne pas la rendre publique.

Si cette alerte que nous ne pouvons recouper dans l’immédiat, compte tenu de notre éloignement du moment, s’avérerait vraie, elle constitue un cas de haute trahison politique, un mépris et un refus d’assister un peuple en danger, un génocide contre le Peuple Centrafricain. Ce machiavélisme politique convint du silence-radio des Autorités Politiques de Bangui sur les premiers cas annoncés, (1) en janvier 2020, celui de l’enfant d’une personnalité politique, étudiant rapatrié contaminé de Wuhan (Chine) et, (2) en février 2020, ceux des deux (2) Responsables de la MINUSCA dépistés positifs, qui ont été isolés à l’hôpital militaire de cette institution.

Rien ne justifie cette volonté politique machiavélique des autorités de Bangui de ne pas rendre publique l’information sur l’effectivité de ce mal, sorti d’un laboratoire, qui fera de nombreux décès en Centrafrique, vu notre plateau sanitaire digne de l’époque de l’âge des pierres, alors que ces mêmes autorités avaient utilisé tous les médias de Bangui et les réseaux sociaux pour se plaindre du risque de leur contamination, compte tenu de la présence de la compatriote LEONIE KANGALA aux cérémonies officielles du mois de mars 2020.

Nous demandons avec force aux autres membres du comité technique, OMS, Médecins et Pharmacien, Institut Pasteur de Bangui, présents à la réunion de jeudi 02 avril 2020, de ne pas se faire complices de ce crime de génocide contre le Peuple Centrafricain, mais de faire toutes les clarifications qui s’imposent et d’exiger des autorités l’application des mesures arrêtées durant cette réunion. Nous en appelons aussi à toutes les Forces Vives de la Nation de se faire les défenseurs d’un peuple méprisé, abandonné à la mort biologique par des gouvernants seulement préoccupés par les intérêts et avantages des pouvoirs politiques.

WAFIO  Jean  Serge

                                                                       Président du PDCA

CNC

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top