Close

Covid-19: laBOAD autorise un appui de 196,6 milliards de FCFA aux Etats UEMOA

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 116 ème session ordinaire, sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD. En raison des restrictions liées à la pandémie du corona virus Covid19, cette session s’est déroulée en visio-conférence. Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 115 ème réunion qui s’est tenue le 18 décembre 2019 à Dakar (Sénégal), le Conseil a examiné et arrêté les comptes annuels de la BOAD pour l’exercice clos le 31 décembre 2019.

Sur proposition du Président de la BOAD, les membres du conseil d’administration ont marqué leur accord pour l’octroi à chaque Etat membre de l’UEMOA, d’un prêt de 15 milliards de FCFA avec mise à disposition immédiate, bonifié par le mécanisme de bonification de la BOAD récemment abondé dans le cadre de l’appui aux Etats dans la lutte contre le COVID-19 par la BCEAO pour un montant de 25 milliards de FCFA et la Commission de l’UEMOA pour un montant de 15 milliards de FCFA. Le montant global de ces prêts bonifiés s’élève à 120 milliards FCFA en vue de la prise en charge des mesures urgentes pour faire face à la crise sanitaire du Coronavirus. Ils décident par ailleurs pour les Etats, de la suspension des appels d’échéances en capital pour un montant de 76,6 milliards de FCFA de créances dues pour le reste de l’année, en vue de soutenir leurs ripostes à la pandémie du Coronavirus. Soit un appui total de la BOAD de 196,6 milliards de FCFA au titre de la lutte contre le COVID 19.

Le Conseil a également approuvé de nouvelles opérations dont des prêts à moyen et long termes d’un montant total de 150,825 milliards F CFA, d’une ligne à court terme d’un montant de 10 milliards FCFA soit un montant total s’élevant à 160,825 milliards FCFA. Ces opérations portent à 5 969, 925 milliards FCFA, le total des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD à date. Les engagements approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants :

Aménagement hydroagricole de 1 300 ha dans le cadre du plan d’action de réinstallation des populations de la deuxième vague (PAR 2) du programme Kandadji.

L’objectif global du Projet est de contribuer à : i) la réduction de la pauvreté grâce à la mise en valeur des terres agricoles en aval pouvant être irriguées à partir du fleuve Niger ; ii) la régénération du milieu naturel ; et iii) la contribution à la sécurité alimentaire des populations. Montant du prêt : 15 milliards FCFA.

Aménagement et bitumage de voies urbaines dans la ville de Ouagadougou (PAVO) au Burkina Faso.

Les objectifs spécifiques de ce projet sont les suivants : i) améliorer la mobilité sur les voies concernées en réduisant le temps de parcours d’environ 50% ; ii) réduire les coûts d’exploitation des véhicules d’environ 40% après la mise en service des routes ; et iii) réduire le nombre d’accident de la circulation de plus de 50%. Montant du prêt : 20 milliards FCFA.

 Aménagement du Boulevard de Marseille à Abidjan – phase de consolidation, en Côte d’Ivoire.

 La phase de consolidation consistera à i) renforcer les structures de chaussée pour tenir compte de l’évolution des dégradations de la chaussée existante sous-trafic ; ii) améliorer le système d’assainissement ; et iii) densifier le dispositif d’éclairage public. Ces travaux permettront de réduire les risques de dégradations prématurées de la route et d’inondation de sa zone d’influence. Montant du prêt : 8,106 milliards FCFA.

 Aménagement de la section Sévaré-Mopti de la route nationale N°6 (RN 6) et de voies urbaines dans la ville de Mopti en République du Mali.

L’objectif global du projet est de fluidifier le trafic sur la voie reliant la ville de Mopti à la localité de Sévaré et à l’intérieur de la ville de Mopti, par la mise en place d’infrastructures modernes permettant d’améliorer la sécurité et la qualité de vie des citoyens. Montant du prêt : 20 milliards FCFA.

 Aménagement des routes Démette-Cas Cas et Louga-Ouarack en République du Sénégal.

 L’objectif global du projet est de contribuer à la croissance économique du Sénégal à travers le désenclavement des zones de production et l’accroissement des échanges. Montant du prêt : 25 milliards FCFA

 Viabilisation du site et construction de 791 logements, dans le cadre de la construction de 3 035 logements sociaux et économiques à Ouédo, dans la Commune d’Abomey-Calavi, en République du Bénin.

L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration du cadre de vie et à la réduction de la pauvreté dans la commune d’Abomey-Calavi. Les objectifs spécifiques sont de : i) fournir des logements à environ 6 000 personnes ; et ii) promouvoir de nouveaux modes d’accession à des logements pour des populations à revenus intermédiaires. Montant du prêt : 20 milliards FCFA

 Réhabilitation et équipement des aéroports de Korhogo et Bouaké en République de Côte d’Ivoire.

L’objectif global du projet est de contribuer à la croissance économique de la Côte d’Ivoire à travers le désenclavement des pôles économiques régionaux du pays par i) l’amélioration de la sécurité et de la sureté des activités aéronautiques en mettant les infrastructures aux normes aéronautiques ainsi que les équipements performants d’aide à la navigation ; et ii) la contribution au désenclavement et au développement des régions de Korhogo et Bouaké. Montant du prêt : 25 milliards FCFA

 Construction et exploitation de la Tour Entente par la Société de Gestion de la Tour Entente (SGTE) SA à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Le projet vise à générer des revenus additionnels en vue du financement notamment de projets sociaux communautaires du Conseil de l’Entente. Montant du prêt : 15 milliards FCFA

 Mise en place d’une ligne à court terme d’un montant de 10 milliards FCFA en faveur de NSIA Banque Côte d’Ivoire, pour le refinancement partiel de la campagne cacao 2019-2020 en Côte d’Ivoire.

 Réaménagement des conditions de remboursement du prêt pour le financement partiel du projet de modernisation des capacités de production de solutés de la société PHARMIVOIRE NOUVELLE (PHN) SA à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Montant de l’opération : 2,719 milliards FCFA.

Par ailleurs, le Conseil d’administration a approuvé la proposition de renouvellement des membres du Comité d’Audit de la Banque, et la proposition de renouvellement de la composition du Comité de Crédit. En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié l’ensemble des parties prenantes et particulièrement la BCEAO, pour leur mobilisation et le moyens techniques mis à la disposition de la BOAD pour la tenue de cette session dans les meilleures conditions. Il a par ailleurs réitéré le soutien de l’Institution aux populations touchées ainsi qu’à toute la communauté scientifique à pied d’œuvre pour trouver une solution à la pandémie du Coronavirus.

Avec: F A

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top