Close

Covid-19: le président Ramaphosa annonce la réouverture des frontières en Afrique du Sud

Publié le :

                L’Afrique du Sud finit de sortir de son confinement et passe au niveau 1 d’alerte sanitaire, le niveau le plus bas. Le président Cyril Ramaphosa l’a annoncé ce mercredi 16 septembre, lors d’un discours à la nation.
            </p><div readability="68.837763012182">

                                    <p><em>Avec notre correspondante à Johannesburg</em>, <strong>Claire Bargelès</strong>

Avec quelque 650 000 cas et plus de 15 000 décès, l’Afrique du Sud reste le pays le plus touché du continent, l’un de plus touchés même au niveau mondial (8e), mais le rythme des contaminations a nettement diminué ces dernières semaines. Un constat qui a poussé le président à lever la plupart des restrictions encore en place.

Six mois après la mise place d’un confinement très strict, les frontières internationales du pays seront rouvertes à partir du 1er octobre. Le président Cyril Ramaphosa a toutefois précisé que certains pays à risque pourraient se retrouver sur liste rouge. Une liste pas encore totalement définie. Les voyageurs devront aussi avoir réalisé un test négatif 72h avant leur vol.

Deuxième vague « dévastatrice »

La mesure est un soulagement pour l’industrie du tourisme, alors que le secteur a été très durement touché, et que le pays s’apprête à entrer en haute saison.

Par ailleurs, à partir de la semaine prochaine, les Sud-Africains pourront également jouir de nouvelles libertés ; le couvre-feu ne sera en vigueur qu’entre minuit et 4 heures du matin, et les rassemblements seront autorisés sous conditions : pas plus de 250 personnes en intérieur, 500 en extérieur, et la moitié de la capacité du lieu concerné ne doit pas être dépassée.

Cependant le président sud-africain met en garde : même si le pays a su « résister à la tempête », la prudence reste de mise car une deuxième vague serait, selon ses mots, « dévastatrice ».

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top