Close

Covid-19 : Les Usa accusés de vouloir rejeter la responsabilité sur la Chine

Cela fait maintenant plusieurs mois que le coronavirus (covid-19) fait les choux gras de la presse internationale. Le virus qui avait quitté la ville de Wuhan au centre de la Chine a fait 3 248 morts et plus de 81 000 personnes contaminées, dans le pays. Pour faire face à la pandémie, les autorités chinoises ont opté pour des mesures draconiennes, en procédant au confinement de certaines localités.

9400 cas aux Etats-Unis

Et même si la propagation du virus a connu une chute en Chine, elle continue de se répandre dans le reste du monde. Au pays de l’oncle sam, on dénombre 150 décès et plus de 9 400 cas confirmés. S’exprimant sur la situation, le président américain Donald Trump a fait savoir hier jeudi 19 mars 2020, que les choses ne se seraient pas passées ainsi, si les Etats-Unis avaient été informés plus tôt.

« Cela se serait beaucoup mieux passé si on avait su tout cela quelques mois plus tôt. Cela aurait pu être cantonné dans une région de Chine d’où c’est parti » avait-il indiqué. Au cours d’une conférence de presse, le numéro un américain avait également laissé entendre que le monde entier « paie le prix fort pour ce que [les Chinois] ont fait». Par ailleurs, les autorités chinoises ont fait l’objet de critiques pour non seulement leur manque de transparence, mais aussi pour une lenteur dans la lutte contre le coronavirus.

Les propos de Donald Trump condamnés

Ces propos du locataire de la Maison Blanche ont été condamnés par les autorités chinoises. « Certaines personnes aux États-Unis tentent de salir le travail de la Chine contre l’épidémie et de fuir leurs responsabilités en les rejetant sur la Chine » a déclaré le porte-parole de la diplomatie chinoise Gueng Shuang. Au cours d’une conférence de presse, il a fait remarquer que cette manière d’agir, efface les importants sacrifices consentis par la Chine, pour préserver la sécurité sanitaire.

Le porte-parole a indiqué qu’à partir du 3 janvier 2020, les autorités chinoises avaient commencé par envoyer des information aux USA sur la situation épidémique. Pékin a, depuis ce moment, « maintenu une communication étroite » avec les autorités américaines. Gueng Shuang, n’a pas manqué de condamner une contradiction du président américain, indiquant que ce dernier avait à maintes reprises salué la Chine pour ses informations et sa transparence.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top