Close

Didier Drogba à la FIF : la « FIFPro Afrique se désolidarise de la position de l’AFI »

La candidature de l’ancien capitaine des éléphants de la Côte d’Ivoire au poste de président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a pris une autre tournure depuis hier lundi 14 juillet 2020. L’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) dont il est membre fondateur et Vice-président du bureau et qui devrait parrainer sa candidature pour les élections fédérales prévues pour septembre prochain, a préféré plutôt porter son choix sur l’un de ses challengers, Idriss Diallo. Une décision qui a été prise ce lundi par les cinq membres de l’AFI lors d’une réunion par visioconférence.

Tout comme du côté des internautes ivoiriens qui n’ont pas tardé à déverser leurs colères sur les membres du bureau de l’AFI, la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro) Afrique a également pris position pour l’ancienne star des Eléphants en se désolant de la décision. « Le Board de FIFPro Afrique se désolidarise de la position de l’AFI qui a refusé de parrainer Didier Drogba, candidat à la présidence de FIF et prive son membre fondateur et vice-président, du soutien légitime qu’il était en droit d’attendre de sa propre famille, » a tweeté le bureau Afrique de la fédération internationale des joueurs professionnels.

“En réalité, à quoi et à qui sert l’AFI ?”

Déçu par ce choix opéré par l’AFI, certains anciens coéquipiers de Didier Drogba n’ont pas hésité à utiliser des mots un peu trop durs pour s’en prendre à elle. Pour l’ancien gardien de but des éléphants, Barry Copa, champion d’Afrique 2015, il s’agit d’une « trahison ». « En réalité, à quoi et à qui sert l’AFI ? Continuons de soutenir Didier ! Je sais et vous le savez, Dieu est le meilleur des stratèges », a-t-il posté sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, cette décision prise par la propre famille de la star ivoirienne, la plonge dans une véritable difficulté. Il devra encore lutter dur pour avoir le parrainage de 3 clubs de Ligue 1,  2 clubs de Ligue 2 et 2 clubs de deux D3. Une bataille qui n’est pas gagnée d’avance surtout avec ses challengers de taille.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top