Close

Donald Trump : “il n’y aura pas vraiment de transfert” de pouvoir

Donald Trump, accentue la pression. Le président américain a confirmé mercredi, qu’il ne pouvait s’engager à ce qu’en cas de défaite, il transmette le pouvoir de manière pacifique. Une sortie qui a suscité l’indignation chez un bon nombre de ses soutiens, mais également au sein de l’opposition démocrate.

À l’occasion de sa traditionnelle conférence de presse tenue à la Maison Blanche, ce dernier a simplement expliqué qu’il fallait attendre de voir ce qui allait se passer avant de se prononcer. Une sortie en guise de réponse à un journaliste qui lui demandait si, quel que soit le résultat des prochaines élections présidentielles, il s’engageait à transférer le pouvoir de manière démocratique et pacifique.

Donald Trump souhaite “une continuation” du pouvoir

Loin derrière dans les sondages, le président Trump semble vouloir mettre la pression sur l’opposition, affirmant depuis plusieurs semaines que le vote par correspondance est une source probable de fraudes électorales. S’il n’a apporté aucune preuve à ses dires, le vote par correspondance sera le moyen privilégié dans de nombreux États, afin de permettre le bon déroulement des élections, malgré le covid-19.

Joe Biden, outré

 Il a ainsi appelé à la fin de ce système et la mise en place d’une continuation, laissant entendre qu’il souhaite garder le pouvoir. Joe Biden n’a pas tardé à rebondir sur cette sortie, se demandant dans quel pays les Américains se trouvaient actuellement. Même son de cloche chez certains républicains, dont Mitt Romney, qui a affirmé que la transition devait être pacifique.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top