Close

Donald Trump : l’homme qui a fait des révélations se dévoile

En septembre 2018, une personne écrivait une tribune au vitriol à l’encontre du président Trump. Ce texte avait alors fait l’effet d’une bombe, pointant du doigt l’ensemble des défauts et des manquements observés au sein de la Maison-Blanche. Une véritable chasse à la taupe s’était alors mise en place.

Aujourd’hui, à quelques jours seulement de la prochaine présidentielle, Miles Taylor a accepté de faire tomber le masque. Niant à diverses reprises être l’homme par qui tout est arrivé, ce dernier a démissionné de son poste au sein du gouvernement après que Kirstejn Nielsen ait été renvoyée. Il soutient d’ailleurs désormais Joe Biden dans sa quête de la Maison-Blanche et occupe un poste au sein de Google.

Miles Taylor se dévoile

Dans un long texte publié sur la plateforme Medium, Miles Taylor se dévoile et justifie son action. Selon lui, le fait que le texte ait été anonyme a forcé le président Trump à réagir et à ne pas détourner l’attention en insultant ou en se moquant son opposant. Face à cette sortie, la Maison-Blanche n’a pas tardé à réagir, affirmant que Taylor était un menteur, un lâche et enfin, un incompétent. Il faut dire que son texte avait de quoi faire réagir.

La Maison-Blanche décide de réagir

En effet, cette tribune soulignait l’importance du chaos qui régnait au sein de la Maison-Blanche à l’époque où Taylor y travaillait. Ce dernier dévoilait également que certains ministres faisaient tout pour lutter contre l’amoralité du président Trump. Celui-ci était même vu par certains de ses plus proches conseillers, comme incapable d’occuper la fonction présidentielle. En d’autres termes, une partie de l’administration tentait de canaliser et contrôler le président Trump.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top