Close

Expulsion de Nathalie Yamb: «Ses propos ont porté atteinte à la dignité des militaires ivoiriens» (Gouvernement)

Le gouvernement ivoirien a justifié mercredi à Abidjan que la Suisso-Camerounaise Nathalie Yamb a été expulsée de la Côte d’Ivoire parce qu’elle a écrit sur les réseaux sociaux des propos « qui ont porté atteinte à la dignité des militaires ivoiriens » après l’accident d’hélicoptères survenu le mercredi 27 novembre dernier à Katiola (Centre-nord) lors de la visite d’État du président ivoirien Alassane Ouattara dans cette localité.

«Relativement à Mme Nathalie Yamb, nous avons tous suivi, il y a eu cet accident de deux hélicoptères de l’armée ivoirienne à Katiola. Il y a eu plusieurs blessés. Et vous avez tous vu le post de Mme Yamb à travers des propos malveillants sur les réseaux sociaux qui ont été écrit au mépris de la compassion que devraient mériter ces militaires de notre armée», a estimé Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien au terme d’un conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara.

« Donc nous pensons que les propos de Mme Yamb ont porté véritablement atteinte à la dignité des militaires ivoiriens. Et c’est un motif suffisamment grave », a-t-il ajouté.

Selon M. Touré qui dit mettre quiconque au défi, « la Côte d’Ivoire ne peut être prise à défaut relativement à quelques violations de droits de l’homme que ce soit parce que nous sommes un État de droit ».

Dans la nuit de lundi à mardi dernier, la Suisso-Camerounaise Nathalie Yamb, conseillère exécutive de l’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly a été expulsée de la Côte d’Ivoire par les autorités ivoiriennes pour « activités incompatibles avec l’intérêt national».

Elle a commenté sur les réseaux sociaux l’accident de deux hélicoptères MI 24 et MI 17 à l’aérodrome de Katiola lors de la visite d’État de Ouattara dans le Hambol le 27 novembre dernier, estimant notamment que «plusieurs dizaines de millions de dollars» ont été «bousillés».

Avec APA

Oeil d’afrique

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top